Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Chroniques de la Guerre de Lodoss #1

Chroniques de la Guerre de Lodoss

MangaGate :
Lodoss Tôsenki
Internautes (5):
Anime / Shonen 12 à 16 ans
Genre : Aventure / Heroic fantasy
Auteur(s) : Ryo MIZUNO (Scenario)
Editeur : KAZE
Début de parution française : 1994
Dernière sortie enregistrée : Chroniques de la Guerre de Lodoss N/C
Prix unitaire : N/C

Fiche de lecture Chroniques de la Guerre de Lodoss

Dan Bluesummers

Lodoss est une île maudite sur laquelle de nombreuses guerres ont eu lieu… Mais depuis un certain nombre d'années déjà, cette île est plus calme, malheureusement, cela risque de très vite se changer en une guerre effroyable qui opposera deux anciens amis que tout oppose maintenant : Beld le seigneur de Marmo, l’île du mal, et Fawn le roi de Valis, deux des six anciens héros… Dans ce monde où magie, épée, et guerres sont omniprésentes, se déroulant dans un univers Heroic Fantasy issu de l’esprit de Ryô Mizuno, un groupe de guerriers s'allie pour vaincre ce mal qui se forme… Cette équipe est composée d'un paladin téméraire et sans expérience, d’une elfe, d’un vieux nain, d’un magicien accompli, d’un prêtre et d’un voleur. Tout au long de leur quête, ils feront de nombreuses rencontres, plus ou moins bonnes, qui les amèneront à finalement retrouver la véritable source du mal qui n’est autre que la sorcière Karla. Les Chroniques de la guerre de Lodoss est une série d’OAV (Original Animated Video) composée de treize épisodes se déroulant dans un monde fantastique proche et fortement inspiré par Le Seigneur des Anneaux (The Lord of the Rings) du génial J.R.R. Tolkien. Car en effet, si Ryô Mizuno n’avait pas lu cette trilogie culte de la littérature, jamais il n’aurait été attiré par l’Heroic Fantasy et n’aurait sans doute pas créé Lodoss et le monde qui l’entoure. Et c’est ainsi qu’en 1990, Mizuno réalisa son rêve et créa Lodoss. En France aussi, cet anime a son importance puisqu’il est l’un des premiers à être paru en version originale sous-titrée en français, et non directement doublé, ce qui permit à Kaze de se faire une place de choix dans le marché de la japanimation en France.

Scénario

Rien de bien transcendant, un scénario loin d'être dantesque ou extrêmement original, l'histoire des Chroniques de la guerre de Lodoss pourrait même paraître assez "bateau" puisqu'elle se résume en une ligne : trouver le mal et le détruire… Mais ce n'est pas l'histoire qui fait la force de cette série phare de l'Heroic Fantasy japonaise, c'est plutôt la manière dont elle est contée, le travail effectué sur chacune des villes et des personnages, ainsi que la géographie des lieux. Malgré tout, derrière ce scénario somme toute très classique se cache un monde très travaillé ainsi que plusieurs rebondissements qui donnent un très bon rythme à l'œuvre, ce qui la rend encore plus agréable à suivre. Le maître mot de l'histoire est bien sûr l'action, mais on retrouve aussi la quête qui consiste à devenir un héros en marchant sur les traces de son père… On peut également trouver plusieurs thèmes intéressants, notamment ceux qui font l'objet de dossiers dans les bonus du DVD, comme par exemple la mise en rapport entre l'anime et le jeu de rôle sur table, ou encore violence et vaillance…

Graphisme

J'aurai pu mettre bien plus, parce que graphiquement parlant, et au niveau du design, c'est du tout bon. Nobuteru Yûki a encore excellemment travaillé et a su créer des personnages sublimes et très variés. Mais là où la note baisse, c'est pour l'animation. En effet, on parcourt souvent des plans fixes et l'animation peut parfois paraître assez pauvre, ce qui fait que l'on remarque un manque de fluidité dans les mouvements qui saccadent parfois. Mais il y a deux raisons qui expliquent ces défauts : - La première est le fait qu'un character designer est censé faire des dessins assez simples à reproduire et à animer. Mais Yûki a fait des dessins complexes et bourrés de détails qui ont donné énormément de fil à retordre aux animateurs. - La seconde raison est un manque de moyens. En effet, pour avoir une animation fluide, voire parfaite, il faut un énorme nombre de pages, de matériel et avant tout payer l'équipe. Enfin, malgré cela, Lodoss n'est en aucun cas désagréable à voir, et on se surprend souvent en train d'admirer les superbes décors, fresques ou encore la beauté des dragons.

Ambiance

L'Heroic Fantasy est une ambiance à part née de l'imagination de J.R.R. Tolkien, elle a beaucoup influencé Ryô Mizuno qui a écrit dans le même domaine par la suite(Lodoss au Japon existe aussi sous forme de nombreux romans écrits par Mizuno, mais il existe également en manga et série animée destinée à la télévision). Cette atmosphère si chère à la plupart des joueurs de jeux de rôles qui mêle magie, monde médiéval et toutes sortes de "races" (humain, elfe, elfe noir, nain, troll, orc…). On remarquera d'ailleurs que la haine réciproque qu'éprouvent les nains envers les elfes a été conservée et qu'elle donne lieu à de nombreuses scènes assez comiques. Un monde travaillé, aussi bien géographiquement que politiquement, Mizuno a pensé à tout !

Personnages

On pourrait aisément dire que les personnages principaux sont un peu les archétypes de ce genre d'histoire (comprenez par là l'Heroic Fantasy). En effet, on retrouve le jeune épéiste inexpérimenté qui, au fil de l'histoire, s'améliorera jusqu'au point où il sera capable de rivaliser avec les plus grands, l'elfe dotée d'une beauté et d'une sagesse extraordinaire, le nain souvent de mauvaise humeur et brute épaisse en combats rapprochés, ainsi que le magicien et le prêtre puissants et sages. Sans oublier bien sûr le voleur un peu bête qui égaie le groupe grâce à ses incessantes pitreries. Nous retrouvons également les anciens meilleurs amis condamnés à se combattre de toutes leurs forces. Mais il y a quelques exceptions, des personnages de grande classe au charisme impressionnant, comme par exemple le seigneur Kashue et Orson le berserker, ou encore Sheeris, personnage féminin attachant mais assez difficile à cerner. Du côté des ennemis, par contre, il n'y a rien à redire. Ashram, le puissant chevalier vampirique, et Pirotess l'elfe noire forment le couple "du côté obscure de la force", ils sont intéressants et font partie des personnages les plus soignés, tant au niveau de leur design que de leur personnalité.

Originalité

De l'originalité ? Oui, il y a bien sûr cet univers entièrement sorti de l'esprit de l'auteur, mais également des divinités, et une histoire a aussi été créée pour rendre ces contrées encore plus crédibles. Sinon, bien sûr, l'univers venant d'un autre auteur et les monstres aussi, on ne peut pas dire que cela soit une création de Mizuno, mais bon… Il faut également avouer qu’il est assez amusant de voir comment un univers créé par un anglais est "retranscrit" par un japonais.

Avis des lecteurs de Chroniques de la Guerre de Lodoss (Animé)

franchement pour moi Lodoss en plus d'être une référence unique en matière d'heroic fantasy c'est aussi l'un des anime les plus beaux beaux que je n'ai jamais vu, et lorsque mes enfanbts seront assez grands je leur ferais regarder.

the miaou wizard Signaler un abus ?

salut!!!!
en parlant de lodoss est ce que quelqu'un saurait ce qui arrive à woodchuck à la fin????????????????????????????????????????

manichan Signaler un abus ?

Il y a quelques années j'aurais mis 5 étoiles à Lodoss. Cette série reste une référence en matière d'héroic fantasy et l'on y retrouve tous les ingrédients indispensables : des elfes, des nains, des magiciens et des dragons.



Mais voilà, l'animation vieilli très mal et si l'on acceptais les séries saccadées avant, c'est nettement moins le cas. La série vaut tout de même le détour pour les fans du genre.

Antoine Clément Signaler un abus ?

Une référence du genre héroic fantasy tout simplement énorme avec des dessins bien travaillé à voir toute les subtilités que ce manga dégage!!!

Xavier Le Huu Nho Signaler un abus ?

Lodoss est une référence héroic fantasy en terme d'animation. On y retrouve tous les ingrédients du genre : elfes, nains, mage et autres dragons. L'amateur de fantasie ne sera pas déçus.

Je trouve cependant que Lodoss vieillit de plus en plus mal et que l'animation minimaliste rebute de plus en plus.

Reste une bonne musique et des personnages secondaires attachants.
Evitez la VF à tous prix !

Trent Signaler un abus ?

Donner votre avis sur Chroniques de la Guerre de Lodoss ?

Images Chroniques de la Guerre de Lodoss et couvertures Chroniques de la Guerre de Lodoss


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
Bleach
One piece
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries