Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Sorcerous Stabber Orphen

MangaGate :
Majutsushi Orphen (version animée)
Internautes : Votre note ?
Anime / Shonen 12 à 16 ans / 16 à 18 ans
Genre : Action / Aventure / Fantastique / Heroic fantasy
Auteur(s) : Hiroshi WATANABE (Realisateur) / Masahiro AIZAWA (Chara design) / Yoshinobu AKITA (Scenario) / Yuuya KUSAKA (Dessin)
Editeur : Dybex
Début de parution française : 1998
Dernière sortie enregistrée : Sorcerous Stabber Orphen N/C
Prix unitaire : N/C

Fiche de lecture Sorcerous Stabber Orphen

Vyse Skern

Sorcerous Stabber Orphen est une série dont la sortie chez nous est passée assez de côté. Il faut avouer que mis à part une diffusion sur le satellite et sa vente en VHS durant une période où il n’en sortait presque plus aucune n’aide pas. Tiré d’un manga de Akita Sadanobu et de Yuya Kusakawa, Orphen est une série de prime abord proche de Slayers. Cela se retrouve aussi au sein du staff avec des membres comme Hiroshi Watanabe ou Masairo Aizawa qui avaient déjà bossé sur Slayers. Dès le début on retrouve cette ambiance propre à Slayers, niveau design, humour et personnages mais très vite la série va devenir quand même plus sombre et se détacher de cette comparaison. J’avais personnellement suivi cette aventure comme une banale série amusante mais la série prend vite une tournure qui peut, si on s’attache aux personnages et au scénario, nous laisser scotché devant. Son succès au Japon fut très limité au début mais s’accentua de plus en plus au fil des épisodes ce qui explique la sortie par la suite d’une saison 2 des aventures du sorcier mais ne l’ayant pas vu, je ne pourrais donner un avis sur cette dernière.

Scénario

Orphen est un jeune homme de 20 ans mais aussi un puissant sorcier. Pour payer sa dette à un aubergiste, il accepte d’enseigner son savoir au fils de ce dernier, le jeune (14 ans quand même) et ingénu Magic Lyn. Il est aussi accompagné de manière aléatoire par 2 frères, Volcan et Dolcin. Ces derniers doivent de l’argent à Orphen et le servent en attendant. Accompagné de cette petite troupe un peu contre son gré, Orphen recherche une mystérieuse épée. Cette épée serait liée au terrible fléau qui touche le monde, à savoir un dragon extrêmement puissant qui terrorise la population et qui répond au nom de Bloody August. C’est au cours de sa recherche que Orphen rencontre Cléo, jeune fille d’une riche famille, qui possède l’épée et qui lui fut léguée par son père. Orphen y envoie Dolcin et Volcan pour récupérer celle-ci mais rien ne va se passer comme prévu et Bloody August ainsi que l’ancien maître de Orphen vont débarquer compliquant ainsi la situation. Même si la série démarre assez vite, le scénario ralentit ensuite très vite et diverge vers de nombreuses petites histoires pas toujours intéressantes ou qui ont juste comme fonction de renforcer le background. Il ne faut donc pas s’arrêter aux épisodes qui suivent l’introduction de la série, le véritable point fort du scénario prend place un peu plus tard comme c’est souvent le cas dans les séries animées de plus de 20 épisodes au passage. Néanmoins le scénario n’a rien d’extraordinaire mais s’avère plaisant et intéressant. L’histoire d’Orphen est le principal point d’intérêt de l’ensemble ainsi que le développement des personnages. Le scénario s’harmonise quand même bien mélangeant bien les scènes humoristiques et dramatiques. Si au départ le scénario nous fait partager le point de vue des compagnons d’Orphen, qui tentent de comprendre dans quoi ils se sont lancés, suite à divers rebondissements, on finit par en savoir plus qu’Orphen lui-même et on assiste au combat d’aveugle que mène Orphen contre une multitude d’intrigues qui prennent part au sein de la Tour de la Défense, l’ancienne école de notre héros.

Graphisme

Malheureusement inégal, si on retrouve le style de Yuya Kusakawa réarrangé par Aizawa on dénote des différences de qualités d’un épisode à l’autre. Si le début est soigné au niveau du design des personnages, certains épisodes manquent cruellement de travail. Les personnages sont parfois moches et les décors très vides. Néanmoins cela marque bien souvent aussi le poids scénaristique de l’épisode en question. Le staff a donc clairement privilégié la qualité des épisodes importants en bâclant fortement ceux dont le scénario n’apportait rien d'important quand à l’intrigue principale. Une telle inégalité est regrettable et choquera plus d’un mais heureusement ne dénature par la force de l’œuvre en elle-même surtout que le design est vraiment de grande qualité quand ce dernier est soigné. La magie est quand à elle bien mise en avant sans pour autant se distinguer mais nous offre quand même des sorts parfois bien éclatants.

Ambiance

Comme signalé plus haut, c’est une ambiance avant tout d’Héroïc Fantasy qui domine la série. Orphen allie humour, combats et magie sur fond d’intrigues. Néanmoins cette ambiance Héroïc Fantasy diffère assez de ce que l’on peut voir au sein de la série Lodoss. On côtoie en effet aussi bien les donjons mystiques, les ruines d’une ancienne civilisation, l’imposante tour et forteresse des magiciens que des villes aux tons urbains du début du XXème siècle. De plus le style des personnages est plus contemporain qu’autre chose. Ce mélange ne choque en rien l’ensemble. De plus, la série, comme nous l’avons dit, perd très vite son caractère joyeux et drôle de départ pour s’orienter vers une ambiance plus sombre et mélancolique au fur et à mesure qu’Orphen se décide à évoquer son passé et que l’intrigue se développe.

Personnages

Parlons d’Orphen, le personnage principal. Ce dernier est comme nous l’avons vu un magicien, pas de combats à mains nues, et les armes sont très peu utilisées. Il est assez rare de voir un personnage principal d’héroïc fantasy qui ne répond pas aux critères du guerrier. Son véritable nom est Kiriranshero et il est originaire de la célèbre Tour de la Défense, milieu de formation des plus grands magiciens du monde. Classe mais aussi charismatique, Orphen est un personnage mystérieux, toujours sérieux et surtout colérique ce qui marque le seul point humoristique du personnage. Assez méprisant et je m’en foutiste, il accepte mal ses compagnons et leur en fait baver. Cela n’empêche pas son jeune apprenti Magic de lui rester fidèle. Ce dernier n’est pas avare d’efforts et tente de faire de son mieux pour être digne de son maître. Il veut devenir un grand sorcier tout comme son maître. C’est un personnage très discret qui reste assez dans l’ombre d'Orphen au tout début du moins. Il cherche aussi à devenir un grand sorcier pour impressionner Cléo dont il est amoureux. Cette dernière est un des personnages les plus irritants de la série (surtout en VF). Agée de 18 ans, elle décide d’elle-même de se lancer à l’aventure auprès d'Orphen avec qui elle noue une relation extrêmement houleuse mais très vite elle va tomber sous le charme du magicien. C’est le personnage qui évolue le plus au cours de l’histoire même si cela met beaucoup de temps. A cet ensemble s’ajoute les personnages de la Tour de la défense tel Childman, l’ancien maître d'Orphen qui se retrouve en opposition avec ce dernier ou Hartia, l’ami d’enfance d'Orphen qui reste fidèle autant à son ancien ami que Childman. On retrouve aussi FlameHeart qui intrigue pour évincer Childman et prendre le pouvoir. A tout cela s’ajoute la mystérieuse Azalea, personnage véritablement important pour Orphen et qui joue un rôle majeur au sein de l’intrigue et du conflit d’Orphen avec les siens. Il existe de nombreux autres personnages qui constituent l'univers mais parler de tous prendrait beaucoup de temps et gâcherait pour certain le plaisir de découverte.

Originalité

On ne peut pas dire qu’Orphen soit une série originale. Les inspirations sont diverses que ce soit au niveau de l’ambiance que des personnages. Néanmoins l’ensemble reste plaisant ainsi que la mise en forme et le développement de l’histoire. La série évite les clichés et arrive à se donner quand même un style propre.

Avis des lecteurs de Sorcerous Stabber Orphen (Animé)

Soyez le premier à donner votre avis !

Donner votre avis sur Sorcerous Stabber Orphen ?

News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
Bleach
One piece
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries