Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Tales of Symphonia : Sylvarant #1

Tales of Symphonia : Sylvarant

MangaGate :
Internautes (2):
Anime / Shonen -12 ans
Genre : Heroic fantasy / Aventure / Amitié
Auteur(s) : Haruo SOTOZAKI (Realisateur) / UFO Table (Studio)
Editeur : Ki-oon
Début de parution française : 2007
Dernière sortie enregistrée : Tales of Symphonia : Sylvarant N/C
Prix unitaire : N/C

Fiche de lecture Tales of Symphonia : Sylvarant

Tompopo

Tales of Symphonia, RPG nippon sorti sur Gamecube en 2003, est décidément une licence à succès servie à toutes les sauces. Une série d'OAV a ainsi été créée, comptant 4 épisodes d'une trentaine de minutes chacun. Une deuxième série, intitulée Tales of Symphonia : Tethe’alla Chapter est prévue, et narre la suite des aventures de nos intrépides héros.

Bref, c'est un succès commercial important qui peut laisser une impression amère. Cependant, ces OAV sont de bonne facture, et reprennent fidèlement le jeu tout en lui apportant un charme propre.

Au niveau de l'intrigue.Vous prenez un joli décor du type La petite maison dans la prairie (Sens-tu le fumier odorant des vaches, et la caresse du vent dans tes cheveux ?). Vous remplacez Laura Hingalls par Colette Brunel (tellement niaise). Vous remplacez les méchants citadins par les vilains Désians, ennemis que l'on connaît somme toute assez mal. Mais comme on les voit brûler le village natal du héros et de ses amis dès le premier épisode, on comprend qu'ils sont très méchants. Et puis vous aspergez le tout de sauce fantasy. Et de beaucoup beaucoup beaucoup ! d'amitié.

Colette est l'Elue. En tant que telle, elle doit accomplir un pélerinage pour se transformer en Ange et ainsi sauver le monde. Quitte à se sacrifier...C'est ce qu'a du mal à accepter Llyod, le héros. Un gentil très très gentil et très très protecteur et qui veut devenir plus fort pour aider son amie (Moi Tarzan, toi Jen).Bref, avec le mystérieux Kratos (on sent pas du tout qu'il cache plein de trucs !), Génius le meilleur ami de Lloyd, et la grande soeur la prof, c'est parti pour de grandes aventures ! Régénérons le monde ! Mais... Et Colette ?

 

On l'aura compris, les OAV de Tales of Symphonia insistent sur le devenir de Colette, et tout particulièrement sur sa relation avec Lloyd. Le cheminement propre au jeu (aller d'une ville à l'autre, les donjons, les boss...) sont passés très vite, et c'est, je pense, un bon parti pris pour éviter les lourdeurs. On assiste tout de même à des combats, qui sont vraiment bien menés. Tant au niveau de l'animation, très fluide, qu'au niveau épique. C'est un plaisir de retrouver les attaques spéciales des personnages, et pour le coup on est vraiment, là, dans le jeu vidéo.

 

Quelques points positifs, en vrac.

Comme je l'ai déjà dit, l'animation des personnages et des combats est bien menée et dynamique. De manière générale, les graphismes sont très beaux. Le monde dans lequel les héros évoluent est bien retranscrit, les paysages sont assez magnifiques. Immersion totale, pour un peu on sentirait vraiment le vent sur son visage. Beau boulot aussi au niveau du chara-design, plus que fidèle au jeu. On regrettera juste les oreilles décollées de Lloyd...

Visuellement irréprochable ok, mais niveau contenu ? J'en ai déjà beaucoup parlé, mais grosso modo, encore une fois, on retrouve les mêmes éléments du jeu avec une insistance marquée sur le début de l'histoire (premier village, quête de Colette), et sur la rencontre avec Sheena. Globalement, l'histoire avance très vite.Les OAV de Tales of Symphonia, c'est surtout le plaisir de retrouver en animation des personnages et un univers que l'on connaît et que l'on aime. De ce point de vue, je pense que l'on est relativement peu déçu. En quatre épisodes, le scénario est bien mené. La fin du quatrième volet n'est pas frustrante, mais s'ouvre sur une nouvelle porte que l'on ouvrira prochainement.

Ceux qui ne connaissent pas le jeu original seront sans doute bien plus séduits par ces OAV que par le manga.Enfin, encore un bon point pour les musiques. Et surtout la chanson principale, Almateria, qui est très belle.

Quelques points négatifs, car il y en a aussi.

Et le principal défaut, selon moi, c'est la niaiserie. Des bons sentiments en veux-tu en voilà, en particulier à propos de l'histoire assez dramatique de Colette. Là où l'on aurait pu avoir quelque chose de vraiment touchant et de triste, on a un résultat assez stéréotypé et plutôt larmoyant. Le sacrifice de la jeune fille est un élément intéressant, presque digne d'une tragédie cornélienne : que choisir entre les sentiments que l'on éprouve et son sens du devoir ? Mais ici, pas de dilemme. On fonce bêtement avant de réfléchir...

Il est difficile de s'immerger dans ce pathos. La faute à un Lloyd agaçant qui n'arrête pas de hurler à la mort, tant et si bien qu'il devient mille fois plus pénible que dans le jeu. Dommage. Mais après tout, peut-être est-ce une question de sensibilité. Vous rappelez-vous ces animes et ces films où le héros, devant la perte d'un proche, crie "NOOOOOOOOOOOON !!!!" ? À tel point que c'est devenu un cliché (assez ridicule) à part entière ? Ici c'est un peu le cas. Et lorsque Lloyd hurle "COLETTOOOOO !", Rocky et son fameux "ADRIEEEEEENNE" ne sont pas loin.

 

En guise de conclusion, l'OAV de Tales of Symphonia se laisse agréablement regarder. Elle permet de bien appréhender l'univers du jeu pour ceux qui ne le connaissent pas, et les autres retrouveront avec plaisir les personnages. Plus palpitant que le manga.

 

Avis des lecteurs de Tales of Symphonia : Sylvarant (Animé)

Au niveau du scénario RPG on fait mieux c'est sûr...Mais bon ce n'est pas le principal charme du jeu je pense. Et puis j'insiste sur le fait que ces OAV ne dévoilent que le tout début de l'histoire. Après ça se complexifie. Par contre c'est vrai que les persos les plus mis en avant ne sont pas les plus intéressants. De toute façon si tu veux juger Tales of Symphonia il faut impérativement faire le jeu et c'est tout ;) Et il vaut le coup.

tompopo Signaler un abus ?

C'est donc ça le scénario de ce Tales of ? On m'a tellement rabâché que l'histoire était une des meilleures tous RPG confondus, là je tombe un peu de haut. Ca m'a l'air ultra cliché, classique et niais au possible... c'est dommage, car graphiquement parlant c'est vraiment très joli, faudra que je les regarde pour me faire un avis plus prononcé, merci pour ta fiche en tout cas ^^.

Jack Signaler un abus ?

Donner votre avis sur Tales of Symphonia : Sylvarant ?

Images Tales of Symphonia : Sylvarant et couvertures Tales of Symphonia : Sylvarant


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries