Biographie Kaori YUKI

Trent
photo de Kaori YUKI

Elle est née un 18 décembre, à Tokyo. Remarquée à la suite de sa nouvelle « Natsufuku no Eri » (paru dans le bi-mensuel « Hana to Yume »), elle devient mangaka en 1987.

Kaori Yuki est surtout réputée suite au franc succès qu'a connu son manga « Angel Sanctuary » et qui encore aujourd'hui, continue de plaire aux ados que nous sommes ! :D

La mangaka ne cache pas ses inspirations, le monde particulier du Visual Key dont elle est une grande adepte est également celui où elle draine une très grand nombre de fans. Ces personnages masculins sont très largement inspirés de ces musiciens du rock visuel qui à leur tour ne manquent pas de lui rendre hommage. Pour exemple, la pochette de l'album Crimson ressemble presque trait pour trait à une image de l'artbook Angel Cage d'Angel Sanctuary. Le Gothique a aussi une grande influence sur son dessin et sur l’ambiance généralement glauque de ses mangas. On remarque une certaine fascination pour la vieille Europe et l’Angleterre du 19e avec l’utilisation de bâtiments et de vêtements d’époque dans Zankokuna Dôwa tachi, Earl Cain et Ludwig Kakumei. Elle ne manque pas de faire des références culturelles avec la réutilisation de Roméo et Juliette ou de vieux contes comme Blanche Neige, la Belle au Bois Dormant ou le Petit Chaperon Rouge dans une version sanglante.

Les références religieuses qui prennent un tout autre sens foisonnent dans Angel Sanctuary, son œuvre phare où les figures chrétiennes, anges ou démons sont présentées comme des êtres faits de chair et de sang, de désirs et de faiblesses, agités par la soif de pouvoir, l’amour ou la vengeance. L’utilisation de symbolisme est très fort dans l’œuvre de l’auteur où Dieu est présenté comme absent voire inexistant. Les anges pêchent. Le thème de l’enfance souillée est récurrent: on trouve des enfants adultères, violés, battus, abandonnés, assassinés... Ceci est illustré par un détournement morbide d'objets et de personnages tributaires de l’enfance comme le clown-pierrot ordinaire qui devient un démon pervers dans Angel Sanctuary et Boys next Door ou encore le lapin en peluche de Métatron ou la poupée de Conte de Fée Cruel qui s’avèrent être maléfiques ou possédés.

Ses histoires, complexes et provocatrices, ne laissent finalement aucune place à l'ennui tant l'action est soutenue et la narration d'une densité rarement rencontrée dans un manga.

De prime abord, ce qui étonne chez elle c'est qu'elle parle dans ses notes de ses personnages comme d' individus à part entière... Ceux-ci se présentent comme torturés pour ne pas dire martyrs et sont immergés dans un monde où se côtoient suicides, meurtres, trahisons et beauté. Yuki Kaori ne craint nullement les tabous qu’elle bouscule en abordant des thèmes aussi dérangeants qu’actuels: l’homosexualité, l’adultère, les enfants illégitimes, la drogue, la prostitution, l’utilisation de rats de laboratoires humains, la drogue, les fratricides et les parricides, l’inceste, les enfants maltraités, le viol, le suicide, la pédophilie... Ces thèmes sont mélangés avec d’autres, "moins choquants", mais qui font toujours recette comme le meurtre, la vengeance et la folie. Ses œuvres sombres par le fond et la forme sont également truffées de personnages aussi immoraux les uns que les autres.

Son style graphique quant à lui, se caractérise par des personnages sombres et charismatiques, des visages soignés et expressifs. Les pages sont très tramées, surchargées même. Mises en scène mélodramatiques et éclipses de lumières foisonnent. Comme dans tout shôjo, l'accent n'est pas mis sur les paysages. Mais les rares décors représentés comme les enfers ou encore l’asile psychiatrique contribuent à renforcer l’ambiance suffocante de ses histoires. Depuis ses débuts, son style n'a cessé d'évoluer en s‘améliorant.

En 1988, avec Devil Inside on remarque quelques défauts de proportions (des têtes trop grosses notamment), des personnages simples, sans réelle saveur graphique, peu de jeux d’ombre et de trames, des décors et des vêtements surchargés de détails inutiles, des planches assez sages.

1992 marque un tournant artistique avec Zankokuna dôwa Tachi où elle aborde un nouveau genre plus glauque et tragique, ses personnages s’esthétisent, le tout est plus fluide et étudié. C'est cette même année qu'elle trouve le modèle définitif qu‘elle utilisera pour bon nombre de ses personnages masculins par la suite. Ses planches se «cassent» de plus en plus pour donner une impression de dynamisme.

Ce n’est que 1996 que son style est à son apogée avec Kaine Endorphine, elle joue la carte de l’audace en jonglant avec les contrastes, les jeux de lumière, les vues, les postures. Le character design finit d'atteindre sa maturité avec ses dernières oeuvres.

Ses oeuvres majeures:

1992 - Wasurerareta Jurietto(La Juliette Oubliée)

1993 - Zankoku na Dowa tachi (Conte de Fée Cruel )

1993 - Sareki Ohkoku (Sound of a Boy Hatching)

1993 - Shonen no fukasuru oto (La Marque du Bélier Rouge )

1994 - Kafka (série "comte Cain" 3)

1994 - Akai Hitsuji no Kokuin

1995-2000 - Tenshi Kinryuku (angel sanctuary)

1996 - Die to Live no Endorphine

1998 - Shonen Zanzô(Boy's Next Door)

2001 - Ludwig Kakumei (Ludwig, le Révolutionnaire)

Bibliographie Kaori YUKI

Ludwig revolution #4
Ludwig revolution
2007
Mangaka
Gold Child #2
Gold Child
2005
Mangaka
Comte Cain #5
Comte Cain
2003
Mangaka
 
 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries