Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Kogaru magazine volume 15

Trent
Date de sortie : N/C
Prix : N/C
Note du volume 15 :
Après la lecture et la découverte du précédent Kogaru, c'est avec une impatience non dissimulée que je m'attaque à la chronique de ce 15ième numéro.
La couverture nous met heureusement bien en avant Karekano, car le reste du menu est toujours aussi petit et illisible. Mais qu'importe, quand on achète Kogaru, on s'embarque dans une aventure dont on n'a pas besoin de connaître précisement la destination ! Après une petite page "courrier" pour nous mettre en appétit voilà que débarque les photos de cosplay hauts en couleur. Allant du très bon au très moyen, on apprécie la diversité proposée par la sélection du mag alliant personnages de jeux vidéo comme de manga.

Pour nous remettre de nos émotions, on aborde sans transitions les "news Japon". Le contenu recherché est globalement de bonne facture, même si l'agencement des encadrés et surtout l'absence de sauts de ligne rend vite le tout indigeste. Mais avec un peu de bonne volonté, on apprend les adaptations en anime de séries très ecchi comme Ichigo ou Koikoi7.
Pour ceux que la lecture de "blocs de texte" rebute, ce n'est pas la section "sorties manga" qui va les réconcillier avec Kogaru, mais bon, soyons indulgent, c'est d'usage de tasser beaucoup d'info sur 4 pages. Du coté de la rédaction, les chroniqueurs arrivent à mêler avis personnel, info sur la série et petites boutades. Les avis sont assez tranchés, et même si l'on n'est pas d'accord avec eux, on aime quand un mag se mouille un peu quitte à froisser les éditeurs ;)
Les sorties Dvd bénéficient de plus d'images et d'une disposition un peu plus aérée, l'information est moins compactée aussi (qui a dit que la qualité était hétérogène ?). Kogaru n'est pas en retard sur les sorties et sait nous mettre l'eau à la bouche sur des séries comme Gunbuster ou Excel saga.

Enfin on attaque le vif du sujet avec les articles manga / anime, au menu de ce volume 15, Haré+guu (dont la critique vaut le détour), Kare first love, Elle & lui, le magnifique Otogizôshi (dont la critique sait bien saisir le fond de cette série) et Sôkyu no fafner en tant que représentant des séries "robot". Une forte dominance animé donc pour Kogaru.

Refermons le volet anime / manga pour nous tourner vers la section fétiche de kogaru... la Jmusic ! Entre news croustillantes, chroniques de singles/dvd des plus grandes (car ce sont surtout des artistEs) et les chroniques de grande qualité des albums, tout fan ou simple curieux pourra y trouver son bonheur ! La quantité d'info est assez impressionnante et l'on apprécie la passion qui se dégage des articles... on sent bien que les chroniqueurs sont des fan convaincus, le discours n'en est que plus crédible. Dans cette section tout les genres sont représentés du Morning Musume (ou l'apothéose du lolikon) au Dué le quartz aux inspirations plus gothiques. Kogaru fait le pari de nous présenter autant des sorties toutes fraîches que d'anciens groupes même "disparus" restant de qualité.
Les quatres pages réservées à Dir en grey présentent de façon complète le groupe et sa musique, difficile de ne pas courir sur son site de vente en ligne préféré ;)

Une petite section sur les news cinéma, avec la Corée à l'honneur, nous laisse nous remettre tranquillement de nos émotions. Une petite sélection de sites web et le tour est joué pour ce kogaru 15.

En bref Kogaru 15 est un bon mag, qui donne surtout dans l'anime et la Jmusic. Même si la mise en page est hétérogène, même si certaines chroniques manquent d'objectivité, ce mag respire tellement la passion que l'on est tenté de l'acheter.


select serie :You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near ') and s.id != '541' group by s.id order by nbtag Desc' at line 26 [select s.id as sid, s.nom as snom, s.type as stype, s.avis as savis, s.nomvo as snomvo, s.notevisiteur as snotevisiteur, s.annee_sortie as sannee_sortie, s.oneshot as soneshot, f.note as fnote, MAX(c.note) as cnote, count(distinct sg.id_genre) as nbtag, e.id as eid, e.nom as enom from serie s left outer join fiche f on s.id_fiche = f.id left outer join critique c on c.id_serie = s.id join editeur e on s.id_editeur = e.id join serie_genre sg on sg.id_serie = s.id where s.type IN ('manga','manhwa','autre') and id_genre IN ) and s.id != '541' group by s.id order by nbtag Desc]