Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Kogaru magazine volume 16

Trent
Kogaru magazine #16
Date de sortie : N/C
Prix : N/C
Note du volume 16 :
Pour ces vacances d'été Kogaru nous propose un mag d'une qualité habituelle chez l'éditeur. Voyons ce qui se cache derrière la couverture de ce 16ième opus.

On entre vite dans le vif du sujet avec un edito original et ma foi très engagé sur des thèmes d'actualités... Kogaru n'a pas sa langue dans sa poche et cela se voit ;)

La première partie, chère à Kogaru, concerne le cosplay. Et ce 16ième volume bénéficie d'un printemps riche en conventions et donc en cosplay (Epitanime, Polymanga). Les photos proposées ont donc été triées sur le volet parmis un large choix, et finalement l'éditeur ne s'enferme pas à nous servir la crème de la crème mais propose plutôt un panel représentatif en n'oubliant pas de genres (anime,manganfilm,comics...) qui étaient représentés.

Une petite aide pour se transformer en Meroko pour cloturer le tout et on arrive sur la seule page de news Japon dans laquelle on ne manque pas de remarquer la très prometteuse série Kurasus-Karas-

Mais tout ceci n'était bien qu'une mise en bouche avant des chroniques plus étoffées comme les critiques de parutions récentes. On ne manque pas de remarquer une fois de plus l'expression d'un esprit critique très tranché de la part des rédacteurs du mag, aussi on s'étonne de voir Baki "cassé" et Cantarella encensé... voilà qui est bien singulier mais toujours justifié... cela offre au moins un autre avis sur ces séries... On remarque aussi dans ces colonnes la présence Des lamentations de l'agneau, Old Boy et Higanjima, histoire de montrer que même si Kogaru a un avis critique, il ne passe cependant pas à coté des titres du moment.
Du coté du dvd, c'est le même constat, des notes parfois incompréhensibles comme le 3/5 pour 3x3eyes, série de qualité massacrée lors de son passage en anime. Enfin le portrait de la petite Causette a tout de même son 5/5 et c'est largement mérité pour ces 3 OAV vraiment originaux sortis en coffret chez kaze.

Après ces critiques de sorties assez fraîches, les articles annoncés en couverture viennent nous éclairer sur des séries pour la plupart inconnues tel que Azumanga Daioh ou Kaleido Star. Cependant les articles sont intéressants et ont le mérite de bien faire le tour de la question plus que nous mettre juste en appétit.

Nous avons aussi droit à 4 pages dédiées à l'Anime Grand Prix. On voit avec une pointe de compassion que le chroniqueur fait ce qu'il peut pour sauver son article mais le constat est à l'image du résultat de l'Anime Grand Prix : décevant. Gundam Seed Destiny et FMA sont en tête partout sur des classements à la légitimité plus que douteuse (meilleur personnage masculin, épisode préféré, série préférée...)

La partie manga nous requinque bien vite en nous faisant découvrir Fullmoon Sagashite, une série inconnue à la sensibilité très musicale de Arine Tanemura. Voilà qui tombe à pic pour faire la transition sur la troisième partie du mag (et sûrement sa spécialité), la J-music!

Les oricon/news nous permettent de nous tenir au courant des dernières sorties de singles ou de photobook. On compatit d'ailleurs avec la rédactrice qui chronique les photobooks visiblement blazée du bikini à tout va... courage :)
Les pages réservées aux critiques de singles sont nombreuses et l'on est largement rassassié avec le large éventail de genres que nous sert Kogaru. Du classique Morning Musume à quelque chose de plus trash comme Kaori Natori, Kogaru montre une fois de plus la qualité de ses informations, bien au courant, Kogaru a les moyens de donner une véritable place à la J-Music. On remarque aussi la critique du dernier single de Gackt.

Heureusement que les pages singles sont fournies car du côté album, l'actualité ne nous gâte guère avec seulement quelques artistes à se mettre sous la dent (remarquons quand même le nouvel album de Hotei Tomoyasu, auteur de la BO de Kill Bill).

Ensuite viennent les pages que je préfère, les articles que je chéris, les chroniques sur l'histoire d'un groupe... Ce mois-ci, The pillow, Tantopo et The Brillan Green sont à l'honneur. Ces critiques bourrées d'info reflètent toute la passion qui se degage de ce mag, avec , cerise sur le gateau, une pointe d'humour légèrement cynique. Un regard critique sur la carrière de ces groupes qui valent vraiment le détour ce qui donne encore davantage envie de les découvrir.

Une petite page résume la situation de la présence montante du cinéma asiatique au festival de Cannes (surtout Coréen), puis deux petites pages de bonheur sur les émissions consacrées à la J-music au Japon. C'est amusant car c'est un phénomène que l'on connait mal en France, même si cela peut choquer un peu parfois par le peu de respect porté aux idoles "jettables".

En résumé, ce volume 16 est très distrayant et toujours aussi sympatique que ses prédécesseurs même si les news/chroniques de manha et anime sont moins présentes cette fois-ci, cela étant dû à la période des conventions et autres festivals qu'il faut bien rapporter.


select serie :You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near ') and s.id != '541' group by s.id order by nbtag Desc' at line 26 [select s.id as sid, s.nom as snom, s.type as stype, s.avis as savis, s.nomvo as snomvo, s.notevisiteur as snotevisiteur, s.annee_sortie as sannee_sortie, s.oneshot as soneshot, f.note as fnote, MAX(c.note) as cnote, count(distinct sg.id_genre) as nbtag, e.id as eid, e.nom as enom from serie s left outer join fiche f on s.id_fiche = f.id left outer join critique c on c.id_serie = s.id join editeur e on s.id_editeur = e.id join serie_genre sg on sg.id_serie = s.id where s.type IN ('manga','manhwa','autre') and id_genre IN ) and s.id != '541' group by s.id order by nbtag Desc]