Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Alichino #3

Alichino

MangaGate :
Internautes : Votre note ?
Manga / Shojo
Genre : Heroic fantasy
Auteur(s) : Kouyu SHUREI (Mangaka)
Editeur : Panini Manga
Début de parution française : 2003
Dernière sortie enregistrée : Alichino N/C
Prix unitaire : N/C

Fiche de lecture Alichino

Vyse Skern

Un shojo étrange et pourtant magnifique, déjà ne serait-ce que par son dessin mais surtout par l'ambiance qui en ressort. Une histoire très mystérieuse encore pour le moment qui ne plaira certes pas à tous. Néanmoins ce manga possède un caractère hypnotique indéniable notamment grâce à ses thèmes mythologiques et son univers envoûtant. On pourra quand même lui reprocher de trop se reposer sur ses dessins et son ambiance ainsi que des personnages très classique dans le domaine du shojo. A cela s'ajoute l'attente entre chaque tome surtout que le numéro 4 n'est pas près d'être sorti à cause du manque d'éditeur japonais. Néanmoins l'oeuvre est au moins à lire ne serait-ce que pour contempler le travail d'orfèvre de Kouyu Shurei au niveau des dessins.

Scénario

Tsugiri est un jeune homme qui vit auprès de mystérieux êtres, les Alichinos. Tiré tout droit de la « Divine comédie » de Dante, les Alichinos sont des voleurs d’âmes, âmes qui sont le prix à payer pour voir les vœux de leurs victimes exaucés. Tsugiri va vite se rendre compte qu’il existe des luttes entre les Alichinos eux-mêmes et qu’il est l’enjeu majeur de ces derniers. Il est en effet le « Sceau », un être qui peut les rendre encore plus puissants mais qui est aussi le seul à pouvoir les tuer. S’entremêle donc un jeu morbide entre eux et Tsugiri qui les hait pour la plupart. Très vite, ses ennemis vont attaquer et enlever son maître Enju. Tsugiri va partir en chasse, en compagnie du puissant et mystérieux Ryoko, dans le but de mieux comprendre les Alichinos et le rôle qu’il joue dans le conflit.

Graphisme

Parfait ou presque, que dire de plus. C’est sans aucun doute le point majeur de ce manga. Le style est proche de celui de Kaori Yuki en mille fois plus détaillé il est vrai. Néanmoins Kouyu Shurei y met le temps qu’il faut. Cette ancienne illustratrice est quand même incontestablement douée. C’est simple, mis à part les visages des personnages souvent similaires et proche du style des shojos, tout le reste est d’une précision et d'une minutie effarante. Les planches nous absorbent complètement. Les hommes sont tous de beaux éphèbes et les jeunes filles de véritables poupées qui respirent la pureté même si c’est souvent loin d’être le cas. Les vêtements changent souvent et sont de véritables œuvres d’arts à eux seuls. On y voit tout, du moindre pli, aux dentelles et autres décorations fantaisistes. Pour un peu on observerait même les coutures. Le rendu est impeccable et très stylisé, les couvertures démontrent parfaitement le talent dont fait preuve Kouyu Shurei. Mention spéciale pour Myobi dont les tenues sont dignes d’une princesse, ajoutez à cela les transformations de cette dernière en une magnifique chouette. On pourrait même presque faire l’impasse sur le scénario tant la qualité du dessin est merveilleuse.

Ambiance

Une ambiance que j’affectionne tout particulièrement, du gothique teinté de mysticisme romantique. Le dessin rend à la perfection ce monde de rêve. Le lecteur est porté dans un univers imaginaire envoûtant et hallucinatoire. On retrouve l’ambiance des contes qui ont marqués notre enfance. La magie est omniprésente et les combats en deviennent minimalistes. On est partagé à la fois par le côté sombre, étouffant et pourtant merveilleux d’un monde qu’on ne fait pourtant qu’entrevoir à demi. On a même l’impression que les personnages cherchent du côté du lecteur une sorte d’échappatoire à leur détresse ou leur incompréhension.

Personnages

Très classiques mais très travaillés pour le peu d’entre eux auquel l’auteur ce sera intéressée. De nombreux flash-back et des tomes entièrement consacrés à certains d’entre eux ne fait que renforcer cet aspect. Néanmoins seulement 3 tomes, cela représente peu pour se faire une idée générale de l’ensemble des protagonistes. Tsugiri représente le héros de shojo classique avec son côté rebelle et Ryoko le grand ténébreux au lourd passé, protecteur du héros. Néanmoins ces derniers arrivent à se rendre intéressant et plus particulièrement Ryoko, plus mature et autrement plus classe au passage. Mention encore spéciale pour Myobi qui, même si elle reste encore mystérieuse, est un personnage très complexe, manipulatrice et pourtant très fidèle à Ryoko alternant avec lui le lien de maître/serviteur à tel point qu’on ne sait plus vraiment lequel tient les rênes de l’autre. Ajoutons le personnage de Matsurika, première vraie méchante du manga dont le style n’a d’égal que celui de Myobi.

Originalité

Aucune grande originalité dans les grandes lignes scénaristiques; ni les personnages, ni les situations ne nous semblent bien différents de ce que l’on a pu lire en la matière. Néanmoins la force du manga reste encore une fois dans l’ambiance, le côté mythologique et mystérieux des Alichinos. Très peu de choses sont connues à leur propos et ils demeurent pour le moment le véritable mystère de l’histoire surtout que leur origine peut susciter une très bonne analyse.

Avis des lecteurs de Alichino (Manga)

Soyez le premier à donner votre avis !

Donner votre avis sur Alichino ?

Images Alichino et couvertures Alichino


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries