Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis #2

Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis

MangaGate :
Internautes : Votre note ?
Manga / Seinen
Genre : Heroic fantasy / Dark fantasy
Auteur(s) : Akihiro YAMADA (Dessin) / Ryo MIZUNO (Scenario)
Editeur : Kami
Début de parution française : 2005
Dernière sortie enregistrée : Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis T. 2 le 29 juin 05
Prix unitaire : 10.50 €

Fiche de lecture Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis

Vyse Skern

La paisible île de Lodoss est frappée depuis quelques années par un mal mystérieux. Des démons surgit de nulle part arpentent l’île maudite semant le chaos à travers les différents pays. Au milieu du désordre, les divers ordres et congrégations religieuses forment des unités de guerriers représentant le dieu auquels ils sont liés et défendent les terres contre les démons tout en préparant leur croisade. C’est en venant en aide à des villageois que Flaus, jeune commandante des forces de Falis rencontre le guerrier Beld et le magicien Wort. A eux s’allieront par la suite le paladin Fawn, la prêtresse Neese, le Nain Phoebe et une mystérieuse jeune femme à l’identité secrète. Les Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis nous conte la bataille légendaire brièvement montrée dans les OAVs. Cet opus nous présente l’émergence du mal qui frappera l’île de Lodoss pour de nombreuses années à venir mais surtout la gloire et la naissance de l’amitié entre Fawn et Beld avant la corruption de l’âme de ce dernier et la guerre qui opposera des années plus tard ces frères d’armes. Hormis les OAVs, ce manga est sans aucun doute le plus intéressant au sein de la mythologie de Lodoss. Cette partie fut pré publiée chez nous dans le magasine « Manga Collector » et Delcourt édita une version reliée. Kaze reprend les droits de cette série et sort le tome 2 qui se faisait attendre depuis très longtemps.

Scénario

Sans aucun doute la partie dont le scénario se révèle le plus intéressant de tous. 30 ans avant les événements bien connus des fans des OAVs, le manga nous raconte la jeunesse des premiers héros de Lodoss qui vainquirent le mal et construisirent la logique politique et géographique qui mettra en avant la future « Guerre des Héros » opposant Beld et Fawn. Le scénario en lui-même est très intéressant car il porte un regard neuf sur cet univers notamment en y introduisant des données plus approfondies et complexes sur l’univers de Lodoss qu’avait à peine suggéré les OAVs ou la série. Intéressant le scénario est bien rythmé et ne se perd pas dès le début en vaines présentations. Tout part très vite sans laissez au lecteur le temps de s’ennuyer.

Graphisme

Le dessin est magnifique et le style de Yamada apporte une dose de fraîcheur et de nouveauté sur ce point là. Je trouve personnellement plus réussis les personnages représentés par ce dernier que ce qu’avait fait Nobuteru Yuki même si Yamada dans un souci de cohérence s’en inspire un peu. Il est vrai aussi que c’est plus logique vu que pour Yuki, les personnages étaient juste une simple représentation tandis qu’ici ils sont les acteurs majeurs. Néanmoins le style de Yamada a de quoi dérouter les amateurs de mangas tout simplement car son style est bien plus proche des bandes dessinées franco-belge que du manga en général. Yamada n’utilise en effet pas du tout de trame mais de l’encre de chine. Le dessin regorge de détails et n’en demeure pas moins sublime. On regrettera juste que le noir et blanc dans ce genre de dessins a parfois tendance à être fouillis, ce qui est très rare ici quand même, et quand on voit les travaux couleurs de Yamada pour le manga, on aurait aimé que toute l’œuvre soit colorisé tellement le résultat est magnifique, unique tout simplement.

Ambiance

Plus que jamais réussi, Mizuno reprend tout son univers et le recrée ici avec brio. Le manga est bien plus sombre que les animés. On retrouve quand même les différentes races que l’on a pu voir auparavant mais celles-ci sont bien mieux traités encore. On entrevoit le royaume des nains ainsi que celui des elfes, leur importance au sein de Lodoss, tant de points éludés au cours des animés qui se contentaient de nous présenter quelques membres de chaque communautés. Le manga s’attache aussi beaucoup aux dieux et plus précisément aux ordres religieux, leur poids et leur importance politique au sein de l’île et de la population. Ajoutons à cela un ennemi des plus malsains et sans aucun doute le plus maléfique qui nous ait été présenté. Déesse incarnée ou simple démon supérieur, l’ennemi principal ainsi que ses légions damnés ajoutent une forte touche de noirceur et une ambiance malsaine à l’œuvre.

Personnages

Les personnages de cet épisode de Lodoss changent pas mal des archétypes qu’on a pu voir, et même en comparaison des autres mangas du genre. Si on retrouve encore une fois des personnages avec des fonctions similaires, guerrier, mage, paladin, etc … ces derniers de par leur caractère sont bien loin de ressembler à Parn et ses compagnons. Déjà le manga se concentre sur Flaus, « La Dame de Falis », jeune guerrière accomplie qui mène les troupes. Un septième personnage inattendu et inconnu à la légende qui est très intéressant. Ajoutons à cela que Beld l’emporte facilement sur Fawn au sein du manga ce qui nous permet de voir un héros bien moins stéréotypé. De même Fawn est loin de ressembler à Parn ou Spark, les personnages du manga sont bien plus matures et ne perdent jamais de vue leurs objectifs.

Originalité

Si l’originalité des œuvres précédentes ne semblait guère évidente, et même si on retrouve ici de nombreuses idées de bases, cet épisode de Lodoss apporte son lot de nouveautés par un approfondissement de ses bases et une structure qui se détache bien plus du modèle original qu’est l’œuvre de Tolkien. L’inspiration du manga se ressent surtout dans le domaine historique avec l’époque des croisades, de l’importance de la religion à lutter contre le mal et le devoir des religions de préserver leur image face à un peuple en détresse qui fait appel à elle.

Avis des lecteurs de Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis (Manga)

Soyez le premier à donner votre avis !

Donner votre avis sur Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis ?

Vous avez aimé Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis ? Alors vous aimerez ... (beta)

 

Images Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis et couvertures Chroniques de la Guerre de Lodoss : La Dame de Falis


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
Bleach
One piece
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries