Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Honey and Clover #10

Honey and Clover

MangaGate :
Hachimitsu to Clover
Internautes (1):
Manga / Shojo 16 à 18 ans
Genre : Scolaire (milieu) / Amitié
Auteur(s) : Chica UMINO (Mangaka)
Editeur : Tonkam
Début de parution française : 2007
Dernière sortie enregistrée : Honey and Clover T. 10 le 22 août 08
Prix unitaire : 6.25 €

Fiche de lecture Honey and Clover

Tenshi

Scénario

Umino Chica dresse ici un tableau tout en finesse. Le scénario est très intimiste : il raconte l’histoire d’une bande d’étudiants en arts à l’école des beaux arts de Tokyô, des amis qui tissent des liens, qui découvrent la vie et les relations entre les êtres humains, ainsi que toutes les difficultés que cela engendre. C’est une fable du passage de l’adolescence à l’âge adulte qui se dévoile tout en douceur et avec justesse.
Ainsi, dans ce premier volume, on découvre Takemoto, Mayama et d’autres personnes, qui sont tour à tour les narrateurs de ces récits.
Le point de départ de cette série est l’arrivée d’Hagu chan à l’université. Petite cousine du professeur Hanamoto et génie en arts plastiques, elle bouleverse le quotidien de Takemoto et de Morita bien malgré elle, car ils en tombent amoureux, mais n’en ont pas conscience ! Et c’est Mayama, souvent placé en spectateur, qui dit : « c’est la première fois que je vois quelqu’un tomber amoureux. »...
Par la suite, Rika (l’employeur plus âgée de Mayama) et Yamada Ayumi font leur apparition, créant le deuxième triangle amoureux de ce récit.
Petit à petit et au fil des évènements, les sentiments entre les personnages se développent, mais sans pour autant se confronter brutalement: ils s’imposent naturellement.
Ce premier volume choisi ses anecdotes et voit s’écouler environ neuf mois, du printemps à Noël.

Graphisme

Le graphisme de ce manga peut surprendre au premier abord, car il n’est pas vraiment conventionnel. Un peu à l’instar de manga comme Kimi Wa Pet par exemple, le style s’écarte des shojo traditionnels, on ressent à travers le traitement du dessin que l’auteur aborde un sujet important, un peu plus mature que ce que l’on a l’habitude de lire. Ses traits apparaissent un peu flous, voire fouillis, de telle façon qu’ils laissent à penser qu’ils reflètent les sentiments eux même, comme tracés sous le coup de l’émotion. Les expressions des personnages elles même en disent long sur le style recherché : parfois très simplifiées lors d’exagérations, elles n’en restent pas moins remarquablement expressives.
En bref, côté dessin, il suffit de quelques chapitres pour s’habituer et se retrouver immergé dans ce récit : la narration colle parfaitement au style graphique, ce qui ne peut laisser insensible !

Ambiance

En ce qui concerne l’ambiance générale, autant dire que c’est délicieux ! C’est drôle, c’est tendre, intime…c’est un manga qui met du baume au cœur !... et puis aussi, c’est drôle ! Ah, je l’ai déjà dit, c’est vrai ! Mais sans aucun doute que les facéties de Morita resteront dans les mémoires ! Elles valent vraiment le coup d’œil.

Personnages

Le développement des personnages est égal au reste du récit : bien que parfois excessifs dans leurs comportements (et très hilarants), les protagonistes et leurs psychologies sont recherchés (même pour les personnages secondaires). Ils font penser à Monsieur et Madame tout le monde : ce sont tous des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts, avec une histoire aussi, plus ou moins dévoilée pour le moment, mais qui transparaît dans leurs attitudes. Cette humanité mise en valeur par l’auteur rend tous ses personnages très attachants, à tel point que l’on peut vite se surprendre à compatir à leurs soucis…
Voici une petite description des personnages les plus importants :
Takemoto est celui qui s’apparente au type ordinaire, sans histoire, naturellement généreux et naïf, il est souvent la bonne poire du groupe. Il cherche encore sa voie. Il est le premier à tomber amoureux d’Hagumi.
Mayama est un personnage qui donne une image de « mec facile » alors que c’est tout le contraire. Il a tendance à cacher qui il est, pour ne pas avoir à souffrir, quitte à être désagréable.
Morita, est certainement le plus mystérieux de tous, et aussi, le plus loufoque ! Il semble être celui qui a la carapace la plus épaisse. Il tente de cacher sa naïveté sous ses airs de « je fais ce que je veux, quand je veux », mais sur ce plan là, il peut rivaliser sans difficulté avec Takemoto ! Il plait aux filles, alors qu’il se néglige et est très maladroit, ce qui rend son entourage un peu jaloux.
L’innocente Hagumi a une apparence de petite fille alors qu’elle a 18 ans. Elle vit dans un monde à part qu’elle est capable de retranscrire dans ses œuvres d’arts, ce qui provoque l’admiration de ses amis les plus proches, mais ce qui provoque aussi la jalousie des autres élèves qui la mettent à l’écart.
Ayumi est amoureuse de Mayama depuis longtemps. C’est une jeune femme ravissante qui fait chavirer le cœur des hommes (sauf celui de Mayama). Elle est dynamique, volontaire, terriblement sensible…et violente (quelquefois !).
En second plan viennent d’autres personnages, tels que le professeur Hanamoto qui partagent de nombreux moments de complicité avec ses élèves ; et Rika, l’employeur de Mayama, ancienne élève de l’université et amie de Hanamoto.

Originalité

L’originalité de ce récit réside en partie dans le fait qu’il n’y a pas d’intrigue apparente au premier plan ! C’est une série sans prétention qui met en avant les relations humaines dans le temps uniquement.
On se retrouve facilement dans ces anecdotes racontées en toute simplicité, à la limite parfois de la poésie.

Honey and clover est certainement un shojo manga qui sort du lot. C’est une œuvre bourrée de sensibilité, qui se laisse lire très agréablement. …Comme qui dirait, un peu de douceur (et de bonne humeur) dans ce monde de brutes…

Avis des lecteurs de Honey and Clover (Manga)

oui c'est encore moi je l'ai lu jusqu'a la fin c'est vrai que c'est un peu triste car la dedans il y a deux mecs qui aiment une fille, un autre qui aime un femme plus âgée alors qu'il y en a une qui a son âge et qui l'adore enfin bref c'était rigolo j'ai adorée

glou_my Signaler un abus ?

Donner votre avis sur Honey and Clover ?

Vous avez aimé Honey and Clover ? Alors vous aimerez ... (beta)

 

Images Honey and Clover et couvertures Honey and Clover


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
Bleach
One piece
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries