Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 
Satan 666 #19

Satan 666

MangaGate :
Internautes (3):
Manga / Shonen
Genre :
Auteur(s) : Seishi KISHIMOTO (Mangaka)
Editeur : Kurokawa
Début de parution française : 2005
Dernière sortie enregistrée : Satan 666 T. 19 le 11 décembre 08
Prix unitaire : 6.50 €

Fiche de lecture Satan 666

Vyse Skern

Satan 666 s'est fait connaître un peu malgré lui au travers un autre manga à succès Naruto. Kishimoto Seishi étant le frère jumeau de l'auteur de Naruto cela entrait dans une logique inévitable et pas forcément facile étant donné que le succès de ce dernier a précédé l'oeuvre de Seishi. Je garderais pour ma part mon opinion sur Naruto (c'est jamais bon de tirer sur les trucs trop populaires) et j'éviterais les comparaisons entre les deux. Ainsi, je pense que Satan 666 est une série qui mérite que l'on s'y intéresse. Si le début laisse dubitatif, l'histoire gagne au fur et à mesure en intérêt et l'auteur prend de l'assurance. Il ne faut donc pas s'arrêter aux premiers tomes car la série va crescendo au fur et à mesure et peut très bien ravir ceux qui n'ont pas adhérés à son introduction.

Scénario

Dans un univers fantastique où des artefacts magiques, les O-Parts, ont offert aux humains des pouvoirs inimaginables, une légende court à propos d'un homme qui pourrait retourner la puissance de ces artefacts contre son utilisateur. Cet homme aurait un chiffre gravé sur le front... 666. Il a été surnommé Satan, ou Lucifer, de ce fait. Une jeune chercheuse de trésors se retrouve accompagnée d'un jeune garçon sombre et distant dont elle n'apprendra le lourd secret qu'après avoir partagé de difficiles moments avec lui... L'histoire se divise à l'heure actuelle en trois étapes. La première va du tome 1 au 6 inclus. On assiste à la rencontre entre Ruby et Jio. L'occasion pour l'auteur de planter le décor, présenter son monde et ses particularités avec les O-Parts. Bien évidemment, le secret de Jio est dévoilé rapidement, c'est lui le fameux Satan, ou du moins c'est dans son corps que la créature s'abrite. De nombreux mystères sont posés mais rien n'est encore dévoilé. Le passé et les motivations des deux héros sont dévoilés et prennent leur essor avec leur arrivée dans la ville d'Entotsu qui sera le premier tremplin de la machination qui couve opposant le Gouvernement de Stea et Zenom, une organisation violente et très puissante. Entre eux se trouve le peuple, pris dans un conflit où l'on ne se soucie pas des pertes des civils. Le background s'installe et repose sur des influences religieuse avec l'apparition ou mention du Sephiroth, du Lemegeton et de l'Ars Goetia avec la référence au Roi Salomon et ses fameuses clés. La deuxième partie prend place quelques temps plus tard. Cela se situe du tome 7 à 14, en partie. Jio et Ruby ont un peu grandi et enquêtent avec Ball, un compagnon d'arme du même âge, et Kirin, le maître en date de Jio et de Ball, sur des ruines afin de trouver l'O-Parts légendaire mais aussi des informations sur Satan. Pas mal d'éléments sont dévoilés en demi-teinte sur le possible passé du monde dans lequel les personnages évoluent, sur l'origine des O-Parts mais aussi sur la place de Satan dans ce monde. Jio n'étant visiblement pas seul dans son malheur et d'autres démons existant. Des démons mais aussi des anges qui semblent se mêler aux hommes. L'essentiel de l'histoire reprend la lutte entre Stea et Zenom. Conflit au centre duquel les héros se trouvent pris malgré eux encore une fois et de manière plus directe. Cette fois-ci, l'essentiel de cette partie prend place sur Rockbird, une mystérieuse cité flottante. Celle-ci est dirigée par l'omnipotent Ikaros qui organise un tournoi spécial réunissant de nombreux OPTs. Très vite, ce tournoi va dévoiler de nombreux personnages. L'intrigue y prend sa pleine mesure ainsi que les divers enjeux de chaque groupe pour un final dévoilant de nombreux rebondissements. La 3ème partie commence avec le tome 14 et se situe 4 ans après les événements de Rockbird soit 5 ans en prenant comme base le tome 1. La plupart des personnages ont grandi et sont pour la plupart presque des adultes. L'équipe des héros prend forme de manière plus concrète mais je n'en dévoilerais encore pas trop pour le moment. L'histoire prend en tout cas forme, une forme bien préparée si on regarde bien le manga depuis ses débuts. On sent que l'auteur sait où il va et que chaque indice n'a pas été laissé au hasard. Ainsi, plus l'on avance dans le manga, plus le récit gagne en richesse et en intérêt. Si tout peut sembler lacunaire au début, avec des lourdeurs, sans profondeur, on remarque très vite que l'auteur a, au contraire, bien préparé le terrain et son style s'affirme de plus en plus au fur et à mesure que l'intrigue prend corps. L'histoire devient prenante et gagne en intérêt. A noter qu'à chaque fin de tome, tous les O-Parts nouveaux sont présentés au travers d'une petit fiche. Un détail mais dont la présence renforce le background qui a été conservé sur la VF.

Graphisme

Comme le récit, le dessin de Kishimoto Seishi s'améliore beaucoup au fur et à mesure. Il est vrai qu'on peut aisément le comparer à celui de son frère ce qui est somme toute un gage de qualité. Il verse toutefois dans une autre ambiance ce qui permet quand même de faire la différence. Son trait, déjà bon au début, gagne en richesse et en précision au fur et à mesure. Les personnages s'affinent, les scènes d'actions gagnent en intensité mais aussi dans leur mise en scène. Les décors sont bien remplis et Kishimoto joue la carte de la diversité selon les endroits qu'il développe. Un excellent point.

Ambiance

La première chose à laquelle j'ai pensée en découvrant Satan 666, c'est l'esprit de Dragon Ball qui en ressortait. La situation initiale versait déjà dans ce sens mais ce sentiment prenait aussi du fait de l'univers. On ne sait pas si on est sur Terre (la réponse sera donnée plus tard) mais on s'y rapproche sans pour autant y voir la moindre similitude flagrante. Une sorte de Terre à mi-chemin entre la technologie et un côté sauvage et brut, comme si aucun des deux cohabitaient ensemble, dans une certaine harmonie. Le passé est une notion visiblement importante dans le monde de Satan 666 et l'archéologie une activité qui semble tenir à coeur à l'auteur qui nous présente une humanité à la recherche de ses racines. Pour le reste, l'ambiance de Satan 666 repose sur les combats comme tout shonen au cours desquels les héros défendent des valeurs positives de courage, d'amitié, de chaleur familiales opposées à la solitude, la cruauté et l'ambition. Que du classique pour une oeuvre du genre

Personnages

Passons sur Ruby, sorte de clone de Bulma à la différence est que celle-ci est orpheline. Dans l'idée, le personnage reste similaire même si beaucoup d'éléments de son passé sont intéressants et apporteront leurs lots de rebondissements au fur et à mesure. Jio, le héros, est un personnage un peu moins classique. De prime abord il apparaît comme un orphelin qui cherche à prouver sa valeur au monde et, sous ses airs de durs, recherche l'amitié et la chaleur d'une famille. Pourtant, le personnage se distingue de par son but, à savoir conquérir le monde. Il aime également beaucoup l'argent, se révèle sarcastique voir un brin cassant ce qui continuera même quand il prendra de l'âge. Après, il reste le héros et donc garde en lui les bonnes valeurs des héros du genre avec sa naïveté de jeune homme mais qui va évoluer au fil des âges. Autre membre important Ball. Défini comme un "Bob Marley Miniature" Ball est un personnage un peu crâneur, pas toujours sûr de lui mais avec un bon coeur. C'est le partenaire de Jio pour les combats et un personnage plus ou moins humoristique mais qui gagne en profondeur au fil des tomes. L'âge le rendant également plus crédible et intéressant. On peut mentionner aussi Kirin, le maître de Jio et de Ball. Un mystérieux guerrier très puissant et cela sans utiliser d'O-Parts. Il connaît bien le gouvernement de Stea qu'il a servi des années durant. Un personnage assez classe et débonnaire qui possède également un passé très mouvementé et riche en révélation. Autre personnage secondaire important, Cross. Ce jeune homme est malgré son âge un commandant de Stea. Il doit sa puissance à 5 O-Parts qui se situent sur chacun de ses doigts et développent une puissance propre. Il recherche Satan pour l'éliminer et venger sa petite soeur, tuée par le démon.

Originalité

Comme je l'ai dit, tout cela est bien classique. Dans l'ensemble. Satan 666 respecte et traite bien des canons du genre sans pour autant s'en détacher. Le système d'O-Parts développé est sympa mais au final on retrouve un genre similaire un peu partout dans n'importe quel shonen. Les différents O-parts rappelleront constamment des idées déjà vues auparavant à chaque lecteur qui possède déjà un bon passé de lecteur de shonen. Un Shonen donc typique qui heureusement ira en se démarquant au fil des tomes ce qui est souvent l'inverse en règle générale, il faut l'avouer. Néanmoins, ce classicisme ne gênera certainement pas les habitués du genre car Satan 666 remplit bien son contrat et l'auteur saura y apposer sa touche personnelle.

Avis des lecteurs de Satan 666 (Manga)

Je ne connais pas vraiment ce manga, je ne l'ai pas encore regardé. Toutefois, l'introduction m'interesse beaucoup, j'ai envie du suivre les aventures de "Jio". Son caractère attire ma curiosité et j'ai envie de découvrir ce qu'il aime et qui il est réellement.
Aussi Seishi.K n'a pas DU TOUT copié sur Masashi.K, leurs mangas sont très différent et je trouve que Seishi.K mérite que l'on lise son manga sans le comparer avec celui de son frère.
Dès que j'aurai trouvé le moyen de le voir, je l'attaquerai sans hésiter !
Aurodu65 ^^

Aurodu65 Signaler un abus ?

Tellement bon

Jio-Gray Signaler un abus ?

no comment!

the Darkrai Signaler un abus ?

Donner votre avis sur Satan 666 ?

Vous avez aimé Satan 666 ? Alors vous aimerez ... (beta)

 

Images Satan 666 et couvertures Satan 666


News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Manga-News 25 juillet 2004
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Nana
Fruits Basket
Naruto
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries