Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Satsuma - L'Honneur de ses Samouraïs volume 3

Dan Bluesummers
Satsuma - L'Honneur de ses Samouraïs #3
Date de sortie : 18 mai 05
Prix : 7.50 €
Note du volume 3 :
Les samouraïs de Satsuma ont pour mission de faire les travaux d’aménagement de la région des trois fleuves, et pour cela, ils ont décidé de tout endurer… De leur côté, les habitants de la région sont impatients de mener le projet à son terme, car ils sont les premiers à souffrir des caprices des cours d’eau. Alors, malgré une tension certaine, tous essaient de faire de leur mieux afin de réaliser un ouvrage solide et de qualité qui parviendra à protéger les villages.
Les samouraïs peuvent-ils laisser tomber leur honneur ? Un samouraï peut-il rendre son honneur à un autre ? Voici quelques thèmes abordés dans ce troisième album de l’œuvre de Hirata Hiroshi : Satsuma – L’Honneur de ses Samouraïs.


Scénario

Hirata Hiroshi est, au Japon, un auteur de gekiga reconnu qui a déjà montré son talent à de nombreuses reprises; avec la sortie en France de l’un de ses titres, nous pouvons constater que sa réputation n’est pas usurpée. Dans cette œuvre, l’auteur fait montre de tout son talent de conteur, il brille dans la narration et dans la retranscription d’une époque. Jamais nous n’avions vu de manga aussi réaliste sur ce sujet, nous pouvons cerner et comprendre l’honneur des samouraïs, leurs rites (le seppuku, par exemple) et d’où provient leur esprit combatif. Tout cela est décrit de manière remarquable, assez crue mais d’une grande subtilité. L’histoire est d’une intelligence rare, basée sur un fond historique, elle montre de nombreux aspects de l’âme humaine (même les plus bas) sans jamais faire dans la surenchère; cette justesse est étonnante et prouve l’incroyable maîtrise du gekigaka dans l’art de décrire avec réalisme une époque et la manière de penser des gens de différentes classes.

Graphisme

Ce graphisme vigoureux retranscrit bien la violence et la force de volonté des samouraïs, les traits sont épais (ils semblent avoir été tracés au fusain), nombreux, plutôt nerveux, et agrémentés de nombreuses hachures qui fournissent un nombre de détails impressionnant. Les visages sont très expressifs et typés asiatiques (ce qui n’est pas toujours le cas dans les bandes dessinées japonaises), de plus, il y a beaucoup de décors complexes et très travaillés. Malgré tout, ce style atypique en rebutera, car en effet, ce n’est pas un style léché comme dans I’ll d’Asada Hiroyûki ou Death Note dessiné par Obata Takeshi et scénarisé par Ôba Tsugumi, nous avons ici affaire à un coup de crayon très marqué par le gekiga. Un dessin dur, sévère et remplit d’émotions qui décrit cette période aussi bien que le fait le scénario. Quant à la mise en page, elle est percutante, les pleines et doubles pages surprennent et en mettent plein la vue, elles apparaissent quand nous ne les attendons pas et montrent la plupart du temps l’intensité des batailles grâce à un plan large, une vue d’ensemble du plus bel effet.
A noter qu’en plus d’un dessin réussi, Satsuma se voit doté d’une adaptation graphique de grande qualité, Eric Montesinos et l’équipe Trait pour Trait ont vraiment fait un travail titanesque.

Ambiance

L’ambiance de cette série est extrêmement réaliste, le mangaka raconte la vie des samouraïs, et plus généralement des japonais, sans la romancer pour la rendre plus trépidante (elle l'est déjà bien assez). Il décrit un code, une ligne de conduite et les dures conditions de vie de cette époque instable. Violentes et crues, des images de ce manga pourraient choquer certaines personnes, tant elles ont l’air vraies et tant les visages sont expressifs; la tension est presque palpable durant quelques chapitres, preuve que nous sommes littéralement pris par l’œuvre. Empreinte de tradition et de culture japonaise, l’atmosphère de Satsuma est une véritable réussite, et ceci est en partie dû à l’histoire très crédible que nous conte Hirata et à son dessin époustouflant et tout à fait approprié.

Personnages

Les divers protagonistes faisant leur apparition au fil des pages de Satsuma sont d’une complexité fascinante. Chacun a ses motivations, son but, sa manière de faire et de penser; voir les différentes réactions lorsque leur fierté est ébranlée est surprenant et intéressant. L’apparition de Ginji le temps d’un chapitre est impressionnante et très marquante, son charisme nous calme et sa détermination est dure à croire, et en l'espace de très peu de pages, il réussit à nous laisser un souvenir impérissable. Jûzaburô, quant à lui, est aussi très réussi, son impétuosité et sa vivacité entraîneront des scènes à nous couper le souffle. Le travail fourni sur les personnages est donc colossal, comme le reste de l’œuvre.

Originalité

Ce seinen manga de la collection Gingko d’Akata / Delcourt est original, non seulement pour les raisons déjà évoquées dans les lignes précédentes (dessin hors normes, réalisme stupéfiant, etc.), mais aussi dans les thèmes qu’il aborde. Nous voyons ici une réelle réflexion sur l’honneur, principe fondamental de tout chevalier, ainsi nous voyons la nouvelle manière de vivre des samouraïs qui connaissent une crise, ils essaient de s’adapter et sont prêts à « tout endurer », seulement, ce n’est pas chose facile… De plus, contrairement à d’autres œuvres s’ancrant dans cette époque de l’histoire nippone, nous ne racontons pas leur gloire mais plutôt leur « déchéance » (d'une certaine façon), nous ne vantons pas les mérites des samouraïs, ils sont considérés comme des êtres normaux, voire comme des moins que rien par certains. Il est alors intéressant de voir leurs réactions face au déshonneur et à l’irrespect, d’autant plus qu’elles sont expliquées avec brio.

D’une complexité et d’une maîtrise hallucinantes, Satsuma – L’Honneur de ses Samouraïs est un titre atypique qui vous fera tomber à la renverse. Hirata Hiroshi possède un talent certain pour décrire de manière réaliste et crue des sujets historiques, il s’intéresse aux samouraïs sans pour autant les glorifier comme dans bon nombre de bande dessinées se déroulant à cette époque : les samouraïs sont des humains et ils réagissent comme tels. Il ne fait aucun doute que d’ici la fin de la série, ce manga saura s’imposer comme un chef-d’œuvre absolu du genre, d’une maturité et d’une intelligence rares, qui en chambouleront plus d’un. Hirata serait-il le Kurosawa Akira du seinen manga… ? SATSUMA GISHIDEN © Hiroshi Hirata 1981 / Publié au Japon par Nihonbungeisha, Tôkyô.

Vous avez aimé Satsuma - L'Honneur de ses Samouraïs ? Alors vous aimerez ... (beta)

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries