Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Redrum 327 volume 2

Dan Bluesummers
Redrum 327 #2
Date de sortie : 25 novembre 04
Prix : 8.50 €
Note du volume 2 :
De drôles d'évènements ont lieu dans la maison de Guy, où un groupe de jeunes et riches étudiants sont allés passer quelques jours. Des tensions se créent entre les amis d'enfance et l'une d'entre eux est déjà partie…
Quelle est la cause de ces évènements étranges, ces hallucinations et rêves bizarrement réalistes… ?


Scénario

Ayant beaucoup apprécié le premier tome, j'ai pris un certain plaisir à lire la suite. Suite au départ de Harrie, Théo est tourmenté et se remet sans cesse en question; nous remarquons que tous les personnages sont différents du moment de leur arrivée, sauf Guy qui, bizarrement, ne semble pas avoir été affecté par les différents évènements ayant eu lieu. L’auteur, Ko Ya Sung, réussi à nous intéresser à l’histoire, ce huis clos grâce à des personnages fouillés, une ambiance pesante avec une touche fantastique, voire surnaturelle.

Graphisme

Les dessins sont fins, léchés et maîtrisés. Les gros plans sont superbement réalisés, les vues d'ensemble où plusieurs personnages apparaissent sont un peu moins travaillées, mais tout de même réussies. Les décors sont beaux, dans un style proche d'anciennes maisons et l'utilisation de trames (ou peut-être d'outils informatiques, je ne sais pas) est très présente mais n'est pas lourde et ne surcharge pas les cases. Les angles de vue sont souvent plongeants, expressifs et stressants, et la narration est très dynamique et fluide. L'auteur maîtrise vraiment son coup de crayon et chaque page est un pur instant de bonheur, un régal rétinien.

Ambiance

L'ambiance, angoissante au possible, a aussi un côté attrayant qui fait que l'on est immergé par le récit. Plus précisément, je dirais que les rapports entre chaque personnage, leurs liens, les rendent proches de nous, ce qui fait que nous pouvons nous retrouver dans l'histoire et nous plonger au centre de celle-ci. Cette bande dessinée coréenne se lit très rapidement, sans temps mort ni lourdeurs pour peu que l'on entre totalement dans l'histoire.

Personnages

L'auteur continue le développement de son manhwa horrifique en s'attardant toujours autant sur les personnages, leurs émotions et sentiments… Il a pris soin de créer un petit monde propre à chacun d'entre eux qui s'étoffe au fil des chapitres. Ainsi, nous pouvons mieux comprendre la raison des liens si étroits ou tendus entre chaque protagoniste. Nous nous attachons à eux (mis à part Woony que je n'apprécie pas du tout) puisque nous pouvons nous y identifier, nous les suivons et avons envie de mettre fin à ces massacres; néanmoins, s'il y a bien une chose qui manque à ce tome, c'est la dynamique Harrie.

Originalité

Un groupe d'amis dans une maison, des choses étranges arrivent, hallucinations et tensions... Bref, un sujet très exploité, aussi bien dans le domaine de la bande dessinée que dans celui du septième art. Malgré tout, je ne dirai pas que nous sommes proches de Scream (mettons les choses au point, je trouve ce film ridicule), comme c'est dit sur la jaquette; non, nous sommes dans un monde totalement halluciné et surréaliste où les crimes ont un sens. Et c'est d'ailleurs là que l'auteur veut en venir, plutôt que de s'appuyer sur des faits, chercher le coupable, nous essayons de le comprendre. Ko Ya Sung dévoile plus ou moins qui est l'auteur de ces meurtres, mais comme il le dit très clairement, son but n'est pas seulement de faire peur, mais également de faire réfléchir sur les raisons de l'assassin. Là est toute l'originalité du titre !

A un tome de la fin, encore bien des questions subsistent. Mais ce récit nous immerge totalement, et nous nous retrouvons face à l'un des meilleurs manhwa parus en France jusqu'à ce jour (aux côtés d'Island, Chonchu et Priest à mon goût). L'excellente édition du tout jeune mais ambitieux éditeur Asuka vient renforcer la qualité du livre en lui-même, l'objet est très beau. Malgré tout, s'il fallait reconnaître un défaut au titre (outre l'absence de Harrie), c'est cette ambiance qui pourrait, aux yeux de certains, paraître un peu poussive ou avoir un arrière goût de déjà-vu. Redrum 327 reste un excellent manhwa horrifique, et réussit à susciter l'intérêt, à mon avis il réussira à intéresser bon nombre de personnes aux manhwa.

Critiques Redrum 327 volumes par volumes

 

Vous avez aimé Redrum 327 ? Alors vous aimerez ... (beta)

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries