Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Black Cat volume 14

Vyse Skern
Black Cat #14
Date de sortie : 13 juillet 05
Prix : 6.50 €
Note du volume 14 :
Grin, le mystérieux jeune homme qui accompagnait River, cherche à former une ligue de nettoyeur pour arrêter Creed et mettre la main sur la prime. Celui-ci va soumettre Train et Eve à des épreuves pour savoir s’ils sont dignes d'intégrer ce groupe. Pendant ce temps, Sven continue son entraînement en compagnie de Rinslet.

Scénario

Le scénario s’enlise grandement ici. C’est bien simple, le récit est plombé pendant la moitié du tome par un « jeu » tout aussi ennuyeux qu’inutile à la narration. Si au début, le tome nous montre la suite du duel entre River et Train, tout s’enlise très vite. Déjà le duel en lui-même n’est guère passionnant et s’achève sans panache avec un ton moralisateur qui n’avait pas vraiment sa place. La suite du récit enterre définitivement tout le reste du récit et hormis le petit duo comique Eve/Train et quelques petits apartés plus ou moins intéressants. On se retrouve à suivre Eve et Train en train de s’essayer à un jeu vidéo pendant 3 chapitres que l’on suit avec désolation devant un tel ennui ce qui n’apporte strictement rien à l’histoire. On aurait pu présager voir la relation Eve/Train évoluer mais il n’en est rien et l’auteur ne ressort que ce que l’on savait déjà. Seul les deux derniers chapitres s’avèrent plus intéressants et semblent annoncer une suite bien plus mouvementée mais aussi violente, l’arrivée de Shiki est sans aucun doute le meilleur moment du tome, inattendue et brutale.
En bref un tome vraiment inutile où l’auteur s’embourbe dans son histoire, manque d’inspiration ? Dans tous les cas on suit l’histoire avec ennui et quand on se rend compte qu’il se passe enfin quelque chose, on est déjà à la fin. Espérons que la suite relèvera le niveau.

Graphisme

Le dessin est de qualité et très bien soigné pour une production du genre. Rares sont les plans fouillés au niveau du dessin mais on n’a aucunement le sentiment de vide dans les cases et Yabuki sait parfaitement mettre en scène ses personnages et l’action. L’ensemble est donc fin et précis, sans aucun doute le point fort du tome (et de la série).

Ambiance

Un monde moderne avec une pointe de mysticisme et de superpouvoirs. On retrouve un peu ce que l’on pouvait voir dans Hunter x Hunter mais développé dans un tout autre style propre à l’auteur, plus ou moins détaillé à ce niveau là selon le domaine que veut en aborder Yabuki. On retrouve encore ici quelques parallèles sympathiques avec notre monde qui ne sont pas pour déplaire.

Personnages

Des personnages sympathiques et attachants à leur manière. Yabuki réussit surtout à nous faire oublier un temps qu’au tout début Train n’hésitait pas à abattre un ennemi à terre et à bout portant ou un ancien camarade. On revoit de temps en temps le côté sombre du personnage mais ça ne dure généralement pas. Le tome se concentre ici avant tout sur le duo Eve/Train et sur la présentation de nouveaux personnages, présentation encore sommaire pour le moment il est vrai. La confrontation finale arrivant, on espère voir les méchants se dévoiler eux aussi, surtout que certains s’annoncent prometteurs de par leur machiavélisme et leur cruauté.

Originalité

N’importe qui qui connaît un peu les tendances du manga, voire des jeux vidéo verra tout de suite les influences qu’exploite avec une certaine habilité l’auteur. Si les ressorts sont classiques et déjà vu, Yabuki s’en sort plus qu’honorablement (au contraire de certains autres mangas) pour nous présenter sa vision des choses et en nous apportant un style propre.

Les qualités de la série ne rattrapent pas ici un scénario poussif, long et ennuyeux. Peut-être que l’auteur se concentre sur la suite de l’histoire qui touche à sa fin (plus que 6 tomes). L'approche du combat final se ressent beaucoup et la fin du tome semble promettre une suite bien plus travaillée mais aussi violente (ce que je confirme par avance). Néanmoins rien de tout cela ne rachète ce tome qui n’attirera pas du tout le néophyte et décevra le lecteur assidu. Tout cela fait en sorte qu’au final, Black Cat reste un shonen sympathique mais qui n’éclipsera en rien les séries phares du genre comme One Piece, pour ne citer que lui.

Vous avez aimé Black Cat ? Alors vous aimerez ... (beta)

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries