Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Death Note volume 3

Tenshi
Death Note #3
Date de sortie : 06 avril 07
Prix : 6.25 €
Note du volume 3 :
La résidence de Light est placée sous surveillance vidéo.
L et Light se livrent un duel silencieux relayé par les caméras cachées dans la maison du jeune homme. Grâce à un habile stratagème, Light parvient à établir la preuve de son innocence. Cela n’empêche pas L d’avoir des soupçons de plus en plus forts et de passer à l’action. Parviendra-t-il à démasquer le mystérieux Kira ?!!


Scénario

Dans ce tome 3, le scénario est toujours aussi travaillé, à tel point que s’en est bluffant ! Tsugumi Ohba met en scène cette oeuvre avec une main de maître. On sent à quel point le scénario à été pensé et réfléchi, bien avant sa mise sur papier, ce qui rend cette oeuvre savoureuse en tous points : il n’y a pas un instant de relâchement, tout le volume, et même la série jusqu’à présent, suis une ligne directive très précise, qui ne laisse aucune place au hasard ou à l’improvisation. C’est agréable de lire un manga dont le scénario à été pensé du début à la fin, jusqu’aux détails, car l’intrigue n’en est que plus prenante, et réaliste. En 4 mots : on s’y croirait !
Dans ce volume, l’histoire reprend alors que Light sait que des caméra ont été placées chez lui. En bon manipulateur, il se sert de Ryûk, son shinigami (Dieu de la mort) pour toutes les repérer afin d’envisager une contre attaque. Ainsi, en à peine deux jours, il force L à l’innocenter et à renoncer à la surveillance vidéo.
Néanmoins, quelques jours plus tard, alors que Light devient le représentant des élèves de première année de Tôdai, il se retrouve côte à côte avec un garçon étrange, nommé Hideki Ryûga (homonyme d’une star de l’archipel), et qui a, comme Light obtenu le score maximum dans toutes les matières. En redescendant l’estrade, Ryûga lui dit de but en blanc, « je suis L » ! C’est alors que commence un jeu du chat et de la souris entre les deux étudiants, tout en prétendant être de très bons amis vus de l’extérieur. L va même jusqu’à tester Light afin de déterminer quel est le niveau de sa capacité d’analyse, et ce, pour deux raisons : s'il n’est pas Kira, il pourra intégrer le QG et les aider sur l’enquête, s'il est Kira, il intégrera aussi le QG, et aidera sur l’enquête (moyen de le surveiller et de lui faire dévoiler sa culpabilité !).
A ce moment là, le père de Light fait une attaque, ce qui lève temporairement les soupçons qui pèsent sur Light. Dès lors, il accepte officiellement de rejoindre le QG dès que son père sera rétabli.
Mais peu après, quatre mystérieuses vidéos sont envoyées à la chaîne sakura TV de la part de Kira. Le responsable des programmes peu scrupuleux et avide de profit saute sur l’occasion. Cependant, ces vidéos diffusées prennent des gens innocents pour cible, et des meurtres à distances de parfaits inconnus mettent à L la puce à l’oreille : celui-ci est un faux ! Un deuxième Kira fait donc son apparition, et il semble qu’il soit encore plus puissant, mais aussi moins intelligent !
Ainsi, L et Light mettent en place de nouveaux plans d’attaques en s’appuyant sur cette nouvelle situation : pour le moment, le deuxième Kira devient la proie de ces deux génies !

Graphisme

Le graphisme, aux soins de Takeshi Obata est remarquablement traité !
Ce manga qui est un shônen très sombre, et assez mature, prend tout naturellement un design réaliste. Le design des personnages est très travaillé, et les angles de vues sont intelligemment recherchés afin de mettre en valeur telle ou telle impression. Ainsi, pour illustrer, lorsque L dévoile qui il est à Light, moment clé du récit, l’angle utilisé traduit la surprise que ressent le héros, et ce, outre son expression faciale, puis, dans les cases suivantes, on ressent la pression qu’il peut subir à cet instant. Ajouté à cela, les scènes d’actions aussi sont magistralement dessinées, de même que les décors. Rien n’est mis de coté ! C’est encore un bon point pour cette série.

Ambiance

L’ambiance de ce volume est percutante : aucun temps morts, les stratagèmes pour découvrir l’identité de chacun s’enchaînent, les événements inattendus aussi, remettant tous leurs plans en questions, sans cesse… On ne peut pas souffler ! De plus, l’atmosphère est parfois tellement sombre qu’elle en devient oppressante, mais l’intrigue est tellement bien menée qu’on ne peut arrêter de lire avant d’avoir fini… bien qu’on ait l’impression d’avoir fait un 100 mètres !

Personnages

Là aussi, coup de chapeau au scénariste !
Kira et L sont très similaires dans leur raisonnement, mais dans ce volume, on comprend bien que Kira est à un point de non retour : depuis qu’il a obtenu le Death note, il s’est vu obligé de tuer des innocents pour se protéger, mais maintenant, il semble sincèrement commencer à y prendre goût ! Le fait de traquer L et de le détruire semble être un jeu à ses yeux, un peu comme cette partie de tennis qu’ils font, il ne veut pas perdre, quitte à employer tous les moyens.
En ce qui concerne L, il décide lui aussi d’employer les grands moyens, mais, n’étant pas corrompu par le Death note, et à l’inverse de Kira, il est prêt à se sacrifier si besoin, bien qu’il n’en ait pas la moindre envie !

Originalité

Que dire sur l’originalité… et bien, je pense que tout est plus ou moins dit dans la description du scénario !
En ce qui concerne le fait que le scénariste ait choisi Light pour personnage principal, qu’il ait choisi de faire du « méchant » le héros est très peu commun… et déstabilisant d’ailleurs ! Car on ne peut s’empêcher de s’attacher ne serait-ce qu’un peu à ce jeune épris de justice, même s'il s’y prend mal… Cependant, le fait que l’on soit du côté du « méchant » rend la suite encore plus improbable !
Ensuite, les dieux de la mort sont un thème assez fréquent dans les manga (Cf. : Full moon wo Sagashite, ou Bleach), tirés de la mythologie japonaise. Mais cette façon de les mettre en scène est on ne peut plus innovante : un shinigami qui s‘ennuie de tuer, et leur monde en proie à une crise de fainéantise aiguë… il n’en fallait pas plus pour que Ryûk veuille faire sa petite révolution ! Voici donc la base de cette œuvre, où l’instigateur de tous les bouleversements ne se place qu’en simple spectateur, à la limite même parfois de se faire manipuler (au moins en apparence). Et, en même temps que lui, on se délecte de voir quelles tournures les évènements vont prendre… En fin de compte, de ce point de vue là, Light et L ne deviennent donc plus que les sujets de l’expérience de Ryûk, des cobayes en quelque sorte. Ainsi, on est en droit de se demander : mais qui sont donc les véritables héros de cette histoire ???

Ce manga est un pilier du manga au Japon, et, vu ce qu’il en est dans le volume 3, il y a de quoi ! L’intrigue, le rythme et le dessin sont très dense, ce qui rend ce tome on ne peut plus intéressant ! Cependant, ce n’est pas un titre à placer entre toute les mains (je pense en particulier aux plus jeunes), car le thème traité est loin d’être anodin et léger ! C’est d’ailleurs pourquoi il est placé sous le label Dark kana ! A bon entendeur… Maintenant, espérons juste que la suite reste aussi haletante !

Critiques Death Note volumes par volumes

 

Vous avez aimé Death Note ? Alors vous aimerez ... (beta)

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries