Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Nana volume 12

Dan Bluesummers
Nana #12
Date de sortie : 07 décembre 05
Prix : 6.25 €
Note du volume 12 :
En rentrant chez elle après le feu d’artifice de l’été, Komatsu Nana est accueillie par son futur mari, Takumi, qui lui annonce qu’ils vont devoir repousser leur mariage en faveur de celui de Ren et Ôsaki Nana (l’annonce coïncidera avec la date de sortie des CDs singles des deux groupes, Blast et Trapnest)… A la fois déçue que son mariage soit retardé et ravie pour son amie, elle demande à Takumi de ne rien dire aux futurs mariés car, en apprenant cela, l’autre Nana (Ôsaki, donc) serait capable de tout annuler et de refuser de se fiancer.

Scénario

Une fois de plus, comme à la sortie de chaque nouvel album de la série, la finesse et l’intelligence du scénario soigneusement concocté par Yazawa Ai nous épate. Ce tome, d’abord très enjoué lors du feu d’artifice, se tourne petit à petit vers le monde sérieux et manipulateur des affaires, ce qui donne alors une fin de volume particulièrement intéressante et aboutie sur la célébrité et ce milieu de requins. Les manipulations de ces derniers sont ici illustrées par le mariage de Ren et Nana, véritable opération médiatique et commerciale où ce sont les producteurs qui s’occupent de tout afin de vendre le plus de single possible des deux groupes et de leur faire la meilleure publicité possible. En effet, après en avoir fait des rivaux aux yeux du public afin d’augmenter leurs ventes, ils ont pensé que l’occasion (la proposition de mariage de Ren dans le tome 11) était parfaite pour les « unifier », rendre les deux groupes plus proches et ainsi rapprocher leurs fans respectifs.
Avec cette affaire, malgré que jusque là tout se passe plutôt bien, nous commençons à avoir des doutes quand à un dénouement joyeux de l’histoire, à un happy end. Ce coup publicitaire renforcera-t-il les liens des personnages ou les détruira-t-il ? Ca, nous ne le savons pas encore, mais une fin dramatique semble prête à montrer le bout de son nez. Enfin, quoi qu’il en soit, nous pouvons faire confiance à l’auteur, qui ne nous a jamais déçus jusqu’à présent (ou, en tout cas, qui ne m’a jamais déçu).

Graphisme

Graphiquement, c’est toujours aussi sublime et parfaitement maîtrisé. Le style unique de Yazawa, fin, épuré, esthétisé et doté d’un très fort caractère est parmi les styles les plus personnels et impressionnants à l’heure actuelle, ce qui explique – partiellement – le charme et le succès affolants de la série.
Ce qui fascine avant tout, c’est l’aspect visuel, extrêmement riche et travaillé, à la fois réaliste et très personnel. Yazawa, passionnée de mode, nous offre des styles (vestimentaires, gestuels, des manières de se tenir, de se maquiller, etc.) assez hallucinants, et ce pour chaque protagoniste, ce qui nous aide à mieux les cerner, à saisir qui ils sont et à mieux entrer dans cet univers qui n’est pas le nôtre. Cette recherche graphique assez intense se fait donc énormément ressentir, elle rend l’univers plus mature, presque palpable et permet à la dessinatrice quelques touches de folie et de fantaisie. Elle gère d’ailleurs tout aussi brillamment sa mise en page, d’une qualité et d’une fluidité indiscutables, et sait aussi insuffler beaucoup d’énergie, de dynamisme et de rythme aux scènes qui le demandent. Franchement, c’est grand… Très grand.

Si, depuis sa sortie en France, on ne tarit pas d’éloges sur la splendide bande dessinée qu’est Nana, c’est parce qu’elle le mérite amplement. Yazawa nous livre une œuvre incroyablement réussie : délicate bien que parfois très dure (sans jamais tomber dans le larmoyant), l’histoire est subtilement et génialement racontée; dotée d’un coup de crayon tout bonnement étourdissant de beauté, d’une narration sans failles et de personnages extrêmement attachants que nous prenons énormément de plaisir à suivre. LA perle rare du shôjo manga, à mon humble avis. Nana © 2000 by Yazawa Manga Seisakusho / Shûeisha Inc.

Critiques Nana volumes par volumes

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries