Fiche
 
 
 
Critiques
 
 
 
Avis
 
 
 
Images
 
 
 
Personnages
 
 
 
Résumés
 
 
 
Dossiers
 
 
 
Cosplay
 

Critique Nanairo Inko volume 5

Dan Bluesummers
Nanairo Inko #5
Date de sortie : 25 novembre 04
Prix : 8.50 €
Note du volume 5 :
Dans ce dernier tome de Nanairo Inko - L'Ara aux Sept Couleurs, Osamu Tezuka représente quatre pièces de théâtre (La demande en mariage; Six personnages en quête d'auteur; Othello; Onze chats). Puis il conclut son œuvre avec l'acte final qui lève le voile de mystère sur l'Ara, son identité, ses secrets, et enfin une histoire courte sur les aventures de Tamasaburô.

Scénario

Les tomes précédents de Nanairo Inko racontaient les remplacements et les vols de l'Ara, dans cet ultime volet de la série, outre ces pièces, l'auteur dévoile le passé du personnage. Dans l'acte final en 156 pages, nous découvrons tout sur ce mystérieux personnage : sa jeunesse, pourquoi il est devenu comme cela et dans quel but. Nous sommes donc à de nombreuses reprises très surpris par ce chapitre qui semble plus adulte et dur que le reste de l'œuvre. Les pièces sont comme toujours réussies, comportant des clins d'œils à d'autres bandes dessinées de l'auteur. Nous finirons par l'histoire sur Tamasaburô, si elle ne représentera pas un grand intérêt aux yeux de tous, elle m'a diverti et beaucoup fait rire, ce personnage est vraiment l'élément comique du manga.

Graphisme

Dans ce shônen manga prépublié entre 1981 et 1982 dans le Shônen Champion, Tezuka est au sommet de sa forme. Nous retrouvons ses cases obliques et son découpage dynamique, bref, la narration ne comporte aucun défaut. Quant aux dessins, très expressifs, ils donnent vie aux personnages et à l'univers du maître. Sans être aussi détaillé qu'un Miura (Berserk) ou Inoue (Slam Dunk, Vagabond), Tezuka sait dessiner de beaux décors et des visages tous différents et vivants. Du très bon travail pour peu que nous adhérions au style graphique du dieu des manga.

Ambiance

Nous nous plongeons sans grand mal dans cet univers si proche du notre et pourtant original. Tezuka insère dans son récit des éléments réalistes et d'autres beaucoup moins (comme le présentateur du journal télévisé qui est un animal, ou des passants animaliers), cela donne un charme et un style à cette bande dessinée japonaise. Nous la lisons sans aucun problème, toujours amusés ou intrigués, nous prenons un plaisir fou à découvrir Nanairo Inko - L'Ara aux Sept Couleurs.

Personnages

Nous avons suivi les personnages tout au long des pièces et des chapitres, et maintenant nous les découvrons. En effet, l'auteur a réussi à nous attacher à des protagonistes qui nous étaient totalement inconnu, nous ne savions absolument rien sur eux, et c'est seulement dans la quarante-quatrième histoire qu'il lève la part de mystère sur chacun d'entre eux. Pour ne rien vous dévoiler, je préfèrerai ne rien dire et vous laisser découvrir par vous-même. Simplement, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les protagonistes principaux, très touchants, marrants et tout bonnement inoubliables.

Originalité

Comme dit quelques lignes plus haut, Osamu Tezuka a réussi à faire un monde réaliste en y ajoutant des éléments surnaturels et impossibles. Nous nous rappellerons surtout la scène de l’hypnose durant laquelle l’Ara rencontre l’auteur, un grand moment d’autodérision et d’humour. Sans oublier la fin, très cohérente et brillamment racontée, elle conclue en beauté la série. Et, comme pour les volumes précédents, ce manga nous ouvre à un monde totalement différent : celui du théâtre (que vous connaissiez peut-être déjà).

Tezuka est au manga ce que Hitchcock est au cinéma, c'est-à-dire le créateur de nombreux codes. Tout comme de nombreux thrillers actuels pourraient être qualifiés d'"hitchcockiens", nous pouvons sentir l'influence de Tezuka dans de nombreux manga. Il a marqué ce monde grâce à son humanisme, sa foi en l'être humain, mais aussi grâce à sa narration frôlant la perfection. Nanairo Inko - L'Ara aux Sept Couleurs ne déroge pas à la règle et prouve, si c'est encore nécessaire, la maîtrise du dieu des manga. Laissez-vous conter l'histoire d'un homme qui vit pour et par le théâtre…

Vous avez aimé Nanairo Inko ? Alors vous aimerez ... (beta)

 
News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Princesse Mononoké
One piece
Bleach
Fruits Basket
Nana
Galaxy Express 999
Les dessins de la vie
Naruto
Derniéres news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Derniéres critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Derniéres interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Derniéres séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries