Interview Moriyasu TANIGUCHI

Trent
photo de Moriyasu TANIGUCHI

TANIGUCHI Moriyasu est né le 20 mars 1943. Il est animateur, illustrateur et directeur du studio d'animation Anime Art.

Dans les années 70, il collabore à la réalisation de Gatchaman puis travaille pour les studios Tôei et Sunrise à partir de 1975 en tant que designer de mécaniques. Il a notamment travaillé sur les Animes Olive et Tom, Capitaine Flam et Ken le Survivant.

Au début des années 80, il crée le studio Anime Art et participe à la création de Ideon et Dougram, avant d'être reconnu dans le milieu pour ses travaux en tant que character designer dans Votoms.

Principales œuvres : Gatchaman - La Bataille des Planètes (1972-1974) ; Capitaine Flame (1978-1979) ; Space Runaway Ideon (1980) ; Super Durand (1983) ; Votoms (1983-1984) ; Olive et Tom (1983-1986) ; Ken le Survivant (1984-1987) ; Cosmocats (1985) ; Dragon Quest (1989-1990) ; V Gundam (1994-1995) ; Magic Knights Rayearth (1994) ; Escaflowne (1996) ; Berserk (1997) ; Hunter X Hunter (1999-2001) ; Project Arms (2001) ; Gundam Seeds (2002) ; Samurai Champloo (2004-2005) ; Blue Dragon (2007)

 

Mangagate : Pourquoi avoir choisi l’animation ?

Moriyasu Taniguchi : L’animation n’était pas mon premier choix. J’ai d’abord travaillé sur des publicités pendant longtemps, puis je me suis dit "pourquoi pas l’animation ?". Alors j’ai vaguement collaboré à des projets durant deux années, et ensuite j’ai décidé de passer professionnel.

Mangagate : Olive et Tom a connu un énorme succès en France. Étiez-vous au courant de ce phénomène ?

Moriyasu Taniguchi : Lorsque je travaillais encore sur Captain Tsubasa, nous ne nous étions pas du tout rendus compte de l’ampleur que la série connaissait dans d’autres pays. Ce n’est que lorsque nous avons rencontré certains japonais ayant visité la France, ou des français vivant au Japon, que nous avons entendu parler du succès qu’avait connu Olive et Tom en France. C’est ainsi que nous l’avons appris, sinon on ne nous l’avait jamais dit.

Mangagate : Avec un tel succès, pensez vous faire une suite ou une réédition de Captain Tsubasa ?

Moriyasu Taniguchi : Honnêtement, je ne sais pas. Je ne suis pas producteur, je ne peux donc pas décider de cela. Mais vous savez au Japon, la série continue. C’est en fait un  remake créé pour la Coupe du Monde. Mais si la série reste attractive, peut-être  que les personnages deviendront pro en vieillissant. En prenant de l’âge, le public visé change, il faut donc qu’il puisse toujours s’identifier aux personnages.

Olive et Tom

Mangagate : Le projet City Hunter est totalement différent. Comment avez-vous réussi à vous adapter ?

Moriyasu Taniguchi : Tout d’abord il faut savoir que j’ai commencé en dessinant des robots.  A l’époque, j’avais eu beaucoup de mal sur Votoms ou V Gundam, et c’était difficile car je suis originaire d’Osaka et non de Tokyo. A l’époque le travail était divisé : les personnages et les décors étaient faits à la Capitale, et les trucs simples aux alentours. Du coup je me retrouvais à faire tous les robots. La façon dont j’arrive à faire bouger les dessins m’a amené à travailler sur City Hunter mais également ThunderCats (Cosmocats en France) et Ghostbusters, le dessin animé américain.

Mangagate : A L’instar de Olive et Tom, City Hunter remporte également un franc succès en France. Cette série continue t-elle également encore aujourd’hui au Japon ?

Moriyasu Taniguchi : Même avec le temps, le public reste assidu et se renouvelle. Pourquoi ? Je ne sais pas mais selon moi, le fait que la tête du héros soit si drôle et son comportement aussi loufoque, tout en étant très sérieux dans les moment de ‘"ustice" , cette façon de jouer avec toutes ses expressions, a peut-être fait le succès de la série.

City hunter

Mangagate : A l’époque, en France, beaucoup d' œuvres japonaises ont été censurées et les vôtres n’y ont malheureusement pas échappé. Que pensez-vous de cela ?

Moriyasu Taniguchi : Comme je l’ai dit précédemment je ne suis pas producteur, donc je n’ai pas vraiment d’emprise sur cela. Donc même si j’en avais été informé je n’aurais rien pu faire. Mais nous n’aurions jamais imaginé que ces séries puissent être censurées.

Toutefois, ayant beaucoup travaillé sur Hokuto no Ken, je peux parfaitement comprendre que certaines scènes soient coupées. Mais jamais je n’aurais cru la France si stricte.

Mangagate : Quels sont vos nouveaux projets ?

Moriyasu Taniguchi : Je travaille en ce moment sur un film d’animation se déroulant à l’époque Kamakura, sur higuchi Hongaku. J’ai voulu donner un style particulier à mon personnage en lui faisant porter une boucle d’oreille, mais je me suis fait taper sur les doigts. Je suis actuellement en pourparler avec la production pour savoir si cela sera gardé ou non, ou si je suis complètement retiré du projet.

Mangagate : En France ce genre de personnage a beaucoup de succès, chez Kami, avec Kenshin notamment.

Moriyasu Taniguchi : J’aime beaucoup moi aussi ce décalage entre les époques, mais cela n’est pas vraiment historique.

Mangagate : Une question ronge beaucoup de fans d’Olive et Tom : Quelle est la longueur des terrains de foot ?

Moriyasu Taniguchi : 3 fois la distance normale ! (rires) Mais c’est à peu près comme dans Tom et Jerry, il leur faut beaucoup de temps pour traverser la maison.

Mangagate : Vous avez travaillé avec un staff américain sur Ghostbusters. Comment était-ce ?

Moriyasu Taniguchi : Lorsqu’on travaille avec un staff étranger, la première difficulté est la communication. Notamment sur la manière d’animer les émotions des personnages. Aux Etats-Unis et au Japon, on ne conçoit pas de la même façon le public. C’est un problème culturel assez important. Mais cette coproduction m’a beaucoup servi et m’a appris cette force de discussion nécessaire à la bonne réalisation d’un projet.

Ghostbusters anime

Mangagate : Peut-être un jour travaillerez-vous avec un staff Français ?

Moriyasu Taniguchi : Oui, peut-être que je viendrais en Europe ou en France mais ce ne serait qu’en simple directeur d’animation, donc j’aurais moins d’influence par rapport à Ghostbusters où j’étais en plus chara-designer.

Mangagate : Que pensez-vous des projets français et de leurs évolutions, par exemple Hikaru no Go ?

Moriyasu Taniguchi : Le fait que l’animation perde ses frontières est excellent, mais il faut faire attention à ce que les nouveaux animateurs français soient simplement inspirés du style japonais. Si on aime l’animation et que l’on souhaite en faire, il faut conserver sa propre culture et son style de création sans copier le genre japonais.

Mangagate : On vous remercie beaucoup pour ce temps que vous nous avez consacré. On a énormément apprécié notre enfance avec ces terrains de foot à la longueur triplée.

Moriyasu Taniguchi : Je vous remercie (rires) mais j’ai conscience de mes faiblesses scénaristiques. Samouraï Champloo est un bon exemple. Mais il faut savoir qu’en ce moment l’animation subit ce que l’on appelle aux Etats-Unis « turning point ». Toutes ces dernières années, on s’est beaucoup reposé sur le staff actuel sans chercher à évoluer. Mais ces personnes sont âgées et prennent leur retraite peu à peu, aujourd’hui on n’a pas le même niveau ni le même background. C’est là qu’il y a un problème sur les scénarios, car les jeunes pousses ne sont pas encore prêtes à prendre la relève.

 

Cette interview a été recueilli à l'occasion de Japan Expo 10 ans le 04 juillet 2009

News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-News 25 juillet 2004
Range MURATA 25 mai 2008
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Séries manga populaires
Les dessins de la vie
One piece
Galaxy Express 999
Princesse Mononoké
Naruto
Bleach
Fruits Basket
Nana
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries