Interview Grégoire Hellot des éditions Kurokawa

Trent
photo de Grégoire Hellot

Grégoire Hellot est le directeur éditorial des éditions Kurokawa, à qui l'on doit notamment les version francaise de Full Metal Alchemist. Nous avons profité du festival pour en apprendre plus sur cette jeune maison d'édition.

Mangagate : Pouvez-vous nous en dire plus sur la création de Kurokawa?

Grégoire Hellot : Je travaillais avant pour des magazines comme Joystick ou Joypad. En 2002 j’ai été contacté par Univers poche qui voulait créer un label manga. Etant déjà numéro un pour les publications en format poche, Univers poche a voulu se lancer sur le secteur du manga et m’a donc engagé pour avoir quelqu’un qui connaisse bien le domaine et Kurokawa s’est alors créée.

Mangagate : Pourquoi avoir choisi « Kurokawa » comme nom ?

Grégoire Hellot: Nous avons beaucoup cherché avant de trouver un nom qui nous plaise. Entre plusieurs propositions, nous avons choisi « Kurokawa » qui en français signifie « Fleuve Noir », autre maison d’édition faisant partie d’Univers Poche, bien qu’il n’y ait aucun rapport direct avec cet éditeur.

Mangagate : Quel est le public visé ?

Grégoire Hellot : Nous visons surtout le grand public. Actuellement il y a beaucoup de fan mais il reste un grand nombre de personnes qui ne connaissent pas du tout le manga, notre politique de communication est donc axée pour les toucher.

Mangagate : Vous proposez peu de titres, pensez-vous étoffer votre catalogue à court terme ?

Grégoire Hellot : Non car avec peu de séries les gens s’y retrouvent plus facilement.

Mangagate : Vous dites que vous misez sur la qualité plutôt que sur la quantité, mais sur quels critères vous basez-vous ?

Grégoire Hellot : Pour nous il faut qu’une série soit pertinente, que le manga soit bien. Par exemple si un manga est intraduisible ou s’il ne correspond pas au marché français nous allons l'exclure de notre ligne éditoriale. Nous avons d’ailleurs remarqué sur le marché une absence des manga 100% humour, nous avons donc axé certaines de nos séries sur l’humour ; une absence des manga pour fille, nous avons fait Nuts ; une absence des manga pour femmes adultes, nous avons fait Kimi Wa Pet ; une absence de shonen, nous avons acheté les droits de Square/Enix pour FMA, Satan 666.

Mangagate : Pensez-vous venir à une véritable politique d’auteur ?

Grégoire Hellot: Non, nous ne voulons pas nous orienter vers une politique d’auteur, nous ne sommes pas éditeur de manga d’auteur. On essaye d’avoir les auteurs qui nous plaisent mais on ne peut pas tout avoir.

Mangagate : Pensez-vous vous mettre au manhwa ?

Grégoire Hellot : Oui, nous sortirons d’ailleurs Pucca en novembre 2006. Ce manhwa retrace les aventures de Pucca et de ses amis qui partent à l’aventure dans divers pays. C’est un manhwa éducatif où des enfants partent en voyage et où chaque vol correspond à un pays. Nous sommes d’accord pour faire du manhwa, mais nous voulons innover. Certains éditeurs choisissent des manhwa similaires aux manga, pas nous.

Mangagate : Quels sont vos projets pour 2006 ?

Grégoire Hellot : Avoir un catalogue de qualité sans avoir un trop grand nombre de séries, surtout avoir en fait des séries qui me plaisent.

Mangagate : Quels sont vos atouts et vos défauts pour vous démarquer de la concurrence ?

Grégoire Hellot : Notre grand défaut est que nous arrivons les derniers. Nos atouts sont notre visibilité marketing et notre grande communication.

Mangagate : Aujourd’hui le shonen est le genre le plus vendu, pensez vous vous concentrer sur ce genre ou garder un équilibre dans votre catalogue entre shonen, shojo et seinen ?

Grégoire Hellot : Nous souhaitons garder un équilibre.

Mangagate : Vous avez réussi à décrocher une licence avec Square/Enix pour FMA et pourtant on sait à quel point c’est difficile, pensez vous acquérir d’autres licences juteuses de Square/Enix ?

Grégoire Hellot : Oui sans doute, nous avons de gros projets pour 2007 mais je ne peux encore rien dire.

Mangagate : On remarque un grand soin apporté à votre site web, quelle est la place du web dans votre politique éditoriale ?

Grégoire Hellot : Le web occupe à l'heure actuelle une place minime dans notre politique éditoriale, cela évoluera sûrement dans l’année. Nous voulons d'ailleurs le rendre plus interactif, aussi il disposera bientôt d’un forum.

Mangagate : Pouvez vous nous faire un petit bilan de vos premiers mois d’exercice ?

Grégoire Hellot : Nous sommes contents, FMA est l'un des manga les plus vendus et nos autres titres ne s'en sortent pas si mal. Pour une maison d'édition qui est arrivée sur le marché en septembre nous sommes ravis de nos premiers résultats.

Mangagate : Un scoop pour mangagate ?

Grégoire Hellot: Je vous donne le programme pour la première moitié 2006, en avril nous publirons Midori Days une nouvelle série d’humour. En mai nous aurons une nouvelle ligne de manga, le manga noir (NDLR: en plus des trois lignes de manga : le manga pour garçon, le manga pour filles et le manga d’humour) ce ne sera pas du seinen comme Monster mais vraiment une spécialisation du manga sombre ou SF. Comme titres nous aurons Kamiyadori (par l’auteur de Tetstaroto). Puis nous aurons un nouveau shojo, H3 School, manga pour adolescentes situé entre Kimi Wa Pet et Nuts. Il traite d’éducation sentimentale et a plus la pêche que Peach Girl. En juin, nous sortirons un autre shojo, Mermaid Melody Peachy, peachy, peach. C’est l’histoire de collégiennes qui se transforment en sirènes et qui doivent affronter des monstres, c'est sympa comme série. Dans notre collection noire nous aurons Emerging (par l’auteur d’Inugami), c’est l’histoire d’un virus qui apparaît au Japon un peu comme le film Alerte mais sous un point de vue très Japonais avec une dimension géopolitique absente dans Alerte. En été nous avons constaté que les gens aiment bien lire mais ne veulent pas forcément avoir de séries complètes, nous publierons donc des one shot Candy Life (par l’auteur de Kimi Wa Pet) qui est comme « Sex in the city » et Daimahô Tôge (ou Puniê la petite princesse) qui est un manga magical girl humoristique. Nous serons présents au salon du livre ainsi qu’à la Japan Expo.

Mangagate : Comme ça on sait tout ! Merci M. Hellot et bon festival.

Grégoire Hellot : Merci à vous aussi.

Cette interview a été recueilli à l'occasion de Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême le 28 février 2006

News manga populaires Critiques manga populaires Interviews populaires
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Grégoire Hellot 28 février 2006
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Jérome Martineau 04 juillet 2006
Manga-News 25 juillet 2004
Range MURATA 25 mai 2008
Séries manga populaires
Les dessins de la vie
Galaxy Express 999
One piece
Princesse Mononoké
Bleach
Naruto
Fruits Basket
Nana
Dernières news manga
17-04| Festival épitanime
20-02| La Légende des nuées écarlates T4 sort enfin !
10-01| Made in Asia : LE salon en belgique revient
10-01| Crimson Prince chez Ki-oon
28-10| Etorouji Shiono (Ubel Blatt) en dédicace à Paris !
18-10| Bande originale d'animé gratuites (ost)
29-08| Concours Festival du Jeu Vidéo !
29-08| Réductions pour le Festival du Jeu Vidéo 2010
[+] news
Dernières critiques manga
Kenichi volume 25
Inazuma Eleven volume 6
Waltz volume 1
Saint Seiya - The Lost Canvas volume 21
Secret Service : Maison de Ayakashi volume 1
Arata volume 9
Magi : The labyrinth of magic volume 5
Cosplay Animal volume 2
[+] critiques
Dernières interviews
Moriyasu TANIGUCHI 04 juillet 2009
Manga-Sanctuary 02 avril 2009
Maliki 05 juillet 2008
Jung-man CHO 05 juillet 2008
Tetsuya TSUTSUI 05 juillet 2008
Takeshi OBATA 03 juillet 2008
Range MURATA 25 mai 2008
Yoshitoshi ABE 28 mai 2007
[+] interviews
Dernières séries manga
Waltz
Secret Service : Maison de Ayakashi
La Petite amie de Minami
Cosplay Animal
Pokemon Noir et Blanc
Civilization Blaster (The)
Weiss Side B
Kiss of Rose Princess
[+] Séries